Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Assurance maladie: Les chiffres des assureurs

Le Concordat des assurances maladie vient de publier des résultats détaillés sur la répartition du coût de la santé en Suisse.

Parlons encore des coûts de la santé. Quelques chiffres intéressants issus des publications du Concordat des assureurs maladie (CAMS). La source provient d’un partenaire impliqué, regardons donc ces chiffres avec prudence.
Néanmoins, que nous disent les assureurs ? Les coûts véritablement élevés sont provoqués par les cas très lourds et les patients chroniques. Selon eux, 3 % des assurés représentent 30 % de l’ensemble des coûts. En tout état de cause, il s’agit là de la confirmation de ce que l’on sait depuis longtemps : l’allongement de la durée de vie, avec des prises en charge longues de patients âgés est l’un des principaux facteurs d’augmentation des coûts. Selon la CAMS, les examens superflus et les médicaments inutiles joueraient donc un rôle assez modeste, en comparaison du coût des personnes âgées.
Dans ce même document les assureurs demandent à leurs clients d’adopter un comportement adéquat, ce qui semble quelque peu contradictoire avec l’énoncé de la tendance lourde, liée à la démographie et non à la responsabilité individuelle, mentionnée plus haut. Mais les sommes en jeu sont tellement considérables qu’il faut faire flèche de tout bois !
Des informations intéressantes, résumées dans le tableau ci-dessous sont fournies sur la répartition des coûts remboursés par l’assurance obligatoire en 1997.
Les auteurs de la brochure publiée par le Concordat ne manquent pas de souffle et ne doutent de rien. Ils écrivent en effet, et une citation in extenso mérite le détour : « Ceci met nettement en évidence les secteurs où il vaut le plus la peine de faire des économies. Il s’agit des hôpitaux, des médecins, des médicaments et des nouvelles prestations. Par contre [ ?] le potentiel d’économie des frais administratifs est relativement modeste. » La sécurité sociale française, système qui passe pour bureaucratique et boursouflé consacre, semble-t-il, 1 % de ses coûts à son administration !
Admettons que l’on ne peut comparer les situations. Il n’empêche que ces 7 % nous semblent énormes et finalement pas si surprenants que cela. En multipliant le nombre de systèmes informatiques, de comptabilités et de dépenses publicitaires par le nombre de caisses maladie, on parvient en effet à des coûts substantiels. Nous ne disons pas qu’il faut forcément en arriver à une caisse maladie unique pour la Suisse, mais dans l’arrière boutique, le back office comme on dit en français bancaire, il y a certainement beaucoup à mettre en commun et à gagner ! On ne peut évidemment demander aux experts en marketing et en relations publiques du Concordat de scier la branche qui les fait vivre.
Changeons de registre et venons-en aux médicaments. Les coûts des médicaments remboursés par l’assurance de base constituent une source intéressante de statistiques. La comparaison est ici réalisée par cantons et nous donne la moyenne de remboursements par assuré.
Ces résultats mettent à mal l’idée que seuls les Romands sont des gros consommateurs. La présence de Bâle-Ville à la deuxième place montre que le facteur urbain est très important. Les grandes villes abritent sans doute une population plus anxieuse et fragilisée. Les Romands consomment plus que les Alémaniques, c’est exact, mais nos régions sont aussi plus urbanisées et ce facteur n’est guère pris en compte dans le calcul des primes, toujours établi sur une base cantonale. Et si le vrai critère c’était la taille de l’agglomération ? A vos tableurs, mesdames et messieurs les experts du Concordat ? jg

Faits & Chiffres du domaine de la santé, octobre 1998, Concordat des assureurs maladie, Soleure.

Répartition des coûtsde l’assurance obligatoire
Groupes de dépenses
Hôpitaux, 33 %
Médecins, 25 %
Médicaments, 18 %
Nouvelles prestations LAMAL
(EMS, sages-femmes, etc.), 12 %
Administration des assureurs, 7 %
Physiothérapeutes/laboratoires/
chiropraticiens, 5 %

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5082 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5082

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP