Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Exploits: Compter avec nos aventuriers

La Suisse a souvent une triste image. Appellons nos héros à la rescousse.Bertrand Piccard et son ballon, Claude Nicollier et son bras télémanipulateur, Pierre Fehlmann et la coupe de l’America, Roger Montandon et son bateau à rames ÐÊsans compter ceux qui vont de la Terre de Feu au détroit de Behring en courant ou à vélo ou encore qui rêvent de descendre du sommet de l’Everest en parapente : décidément ce coin de terre ne manque pas de doux dingues, de vrais obsédés, de monomaniaques atrabilaires, de déjantés de l’aventure.

Une spécialité romande

On connaissait les Français et leurs bandes de cinglés qui fournissent régulièrement matière aux exercices de sauvetage de la marine australienne et provoquent des accidents de la route en Afrique, mais chez nous, c’est pas mal non plus. Un peu une spécialité romande d’ailleurs : les Alémaniques ont sûrement leurs excités qui font le tour du monde à pied ou en tricycle, mais les nôtres sont tout de même un peu spéciaux. Selon de bons connaisseurs de la Suisse alémanique, il n’y a pas de Montandon ou de Piccard outre-Sarine.
Pour faire sérieux faut-il oser une explication sociologique, les Romands à la fois ouverts sur le monde et trop à l’étroit entre Alpes et Jura ; une population à l’aise et sans trop de soucis malgré la crise, dont les rejetons les plus turbulents trouvent sans grandes difficultés des sponsors pour financer leurs frasques. Un cosmopolitisme qui facilite voyages et découvertes. Peut-être un peu de tout ça. En tout cas nous sommes loin, très loin de l’image traditionnelle du Suisse frileux qui est si prégnante dans les pays voisins.

Restaurer l’image

Peut-être y a-t-il un filon à exploiter pour Thomas Borer et Pipilotti Rist, les deux personnes qui sont censées changer l’image du pays.
L’expo.01 se déroulant sur l’eau, Roger Montandon y aurait sa place ; son bateau à rames accostant sur les arteplages aurait certainement beaucoup de succès. Pour donner aux gens de New York une autre image de la Suisse, nos alpinistes et aérostiers, Lorétan, Troillet et Piccard pourraient être les hôtes d’une soirée donnée par l’ambassade de Suisse. Nous plaisantons à peine. C’est en montrant des trognes et en les faisant parler que notre pays pourra, lentement, faire évoluer la triste image qui est souvent, à tort, la sienne. jg

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4834 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4834

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP