Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Service public : Libéralisation n’est pas privatisation

Pour un nouvel adhérent à l’Union européenne, le droit communautaire n’est pas négociable. Seuls le sont des modalités d’application, des délais ou des dispositions transitoires.
Les socialistes suisses attachés à certains services publics ne seront donc pas en mesure de poser leurs conditions comme ils le souhaiteraient. En revanche, rien n’empêche le pays de se préparer à la fin des monopoles. Le droit européen est compatible avec des entreprises en main de l’Etat ou de collectivités. En bref, il ne faut pas confondre libéralisation et privatisation.
L’action préparatoire des socialistes devrait être d’obtenir que soient renforcées les sociétés de droit public ou contrôlées par les collectivités. L’UBS a racheté 20% de la holding Motor Colombus et obtenu le contrôle d’ATEL (Aar et Tessin SA d’Electricité). La banque n’ayant pas vocation de produire, transporter ou vendre de l’énergie, elle est vendeuse. A qui ? Les grandes manœuvres ont commencé. Mais il est indispensable, dans l’intérêt du service public et dans l’intérêt national, que s’opère le regroupement le plus large des entreprises suisses, seul moyen de tenir tête aux géants européens dans un marché libéralisé, telle EDF (Energie de France).
Ce regroupement peut passer par des changements de statut : un service municipal pourrait devenir une société anonyme, comme ce fut proposé à Zurich mais repoussé par le peuple qui, malgré les assurances données, craignait une privatisation.
Tel est le choix véritable pour les socialistes s’ils tiennent sincèrement à une adhésion à l’Union européenne : promouvoir des entreprises publiques efficientes, donc innover par rapport aux structures existantes. L’utopie de conditions spéciales arrachées à l’Union européenne ne doit pas faire diversion et masquer un conservatisme intérieur. L’adhésion se prépare d’abord dans la réforme de ce qui dépend de nous seuls.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4677 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4677

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP