Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Un conseiller fédéral en quête de succession(s)

Kaspar Villiger a la réputation d’être un homme d’humour. Il aime faire rire ses compagnons de route. Comme tout diseur, il conserve, enregistrées en mémoire, de bonnes histoires. Il vient d’en ajouter une à son répertoire. A la veille de l’assemblée des délégués du Parti radical suisse, il a proposé, entre autres, que la Confédération en mal de ressources financières prélève un impôt fédéral sur les successions, impôt que les cantons délaissent sous l’effet de la concurrence intercantonale et de la surenchère des partis de droite. Le moment d’humour était bien choisi : la période préélectorale. L’effet fut donc réussi : tête et ton des délégués.
Kaspar Villiger, qui découvre que le frein aux dépenses ne résout rien, car en politique le pilotage automatique n’existe pas, est placé devant un double problème : celui des allégements fiscaux pour le couple et les familles, décidé et maintenu quant à son calendrier par le Parlement, élections obligent, et, d’autre part, l’insuffisance des ressources fiscales en période de faible conjoncture.
Tout allégement de l’impôt fédéral direct (IFD), vu sa forte progressivité, est toujours suspecté d’être un cadeau aux riches. De fait, les bénéfices de la correction sont répartis inégalement, même si la classe moyenne reçoit quelques retombées plus chiches. Et les plus modestes des contribuables, qui échappent à l’IFD, mais qui paient des impôts cantonaux et communaux lourds, sont exempts de cette redistribution. Le Parlement avait une autre possibilité, présentée par le Parti socialiste: que la Confédération prenne en charge les primes d’assurance maladie des enfants. La prime obligatoire est l’équivalent d’un impôt particulièrement injuste. En dispenser les familles aurait bénéficié à tous les ménages. Et si, en plus de l’équité, on vise un effet de relance économique, il aurait été assuré, puisqu’il est avéré que les milieux les plus modestes dépensent toute amélioration de leur revenu disponible. Enfin, un ajournement de la réforme de l’IFD aurait laissé du temps pour préparer l’imposition séparée du couple : réforme incontournable que l’on retarde sous des prétextes de difficultés administratives.
L’allégement fiscal charge d’autant le déficit des finances. Certes, des économies sont toujours possibles et même souhaitables. Mais Kaspar Villiger a fait observer de manière pertinente qu’au-delà d’une certaine limite on touchait à la substance de la mission de l’Etat. En effet, toute analyse du budget de la Confédération révèle que les marges d’action sont faibles. Les mutations de la population la touchent directement. Par exemple, le développement de la formation et de la recherche. Par exemple, le coût des assurances sociales auxquelles elle participe. Par exemple, les nouvelles mesures de sécurité. On ne peut pas tout remettre en cause pour des raisons conjoncturelles. Kaspar Villiger a donc eu raison de poser le problème des ressources nouvelles. Et la droite rend un mauvais service au pays en faisant passer pour laxisme dépensier ce qui est l’effet budgétaire d’une société qui mue.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4567 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4567

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP