Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Un autre point de vue : Quatre jeûnes

La route, même publique, ne confère aucun droit d’y
circuler en voiture. Il suffit d’un panneau de signalisation pour que
seuls y soient autorisés les bordiers ou les exploitants. Le centre des
villes fut l’objet d’une longue reconquête des piétons. Les vélos, sur
la chaussée, obtiennent lentement le marquage de leur propre piste.
Toute
expérimentation est utile pour préparer ces réaménagements. Beaucoup
d’édiles ont profité de travaux en sous-sol bloquant toute circulation
pour habituer et convaincre les commerçants et les usagers des
avantages et des bienfaits d’une autre manière de se déplacer. On peut
souhaiter un élargissement des expérimentations ou des mesures
saisonnières : des routes secondaires fermées en été ou le dimanche,
pour être réservées aux vélos. Paris-Plage sur les quais de la Seine,
c’est de l’urbanisme poétique, prometteur, réaliste.
Quatre
dimanches sans voiture sur l’ensemble du territoire suisse, par son
caractère absolu et général, ne prépare aucune expérimentation. Il
inverse (provisoirement) l’existant et par là même le reconnaît, comme
le recto confirme le verso. Mais la visée des initiants n’est pas un
urbanisme amélioré ; il est de faire découvrir à tous un bonheur dont
ils sont privés et qu’ils ignorent.
Certes on ne leur reprochera
pas de vouloir par décret obliger les gens à être heureux, puisqu’ils
recourent à l’initiative populaire et que par conséquent la mesure
n’entrera en vigueur que si la majorité le veut bien. En fait
l’initiative n’a, pour tout observateur de la vie politique, aucune
chance de convaincre la majorité du peuple et des cantons. Mais le rêve
du bonheur apporté à ceux qui ne sont pas encore éclairés est dans la
tête des initiants. On subodore une religiosité défroquée. Quatre
dimanches sans voiture auraient la vertu et la grâce du jeûne. Quatre
jeûnes fédéraux, dont le respect serait obligatoirement assuré. Sans
gâteau aux pruneaux.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4562 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4562

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP