Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Notes et croquenots

Donc, à Genève aussi, les partisans des notes à l’école passent à l’offensive par voie d’initiative avec les mêmes arguments, les mêmes arrière-pensées, les mêmes gros souliers, et les mêmes croquenots. Au-delà du débat sur le code d’évaluation du travail scolaire, c’est la conception et la structure de l’école qui sont visées telles qu’elles se mettent en place, à l’échelle romande, avec des nuances cantonales. Et l’on peut espérer que la libérale M. Brunschwig-Graf, la socialiste A-C. Lyon, la démocrate-chrétienne I. Chassot apporteront une réponse commune et transpolitique à cette remise en cause.
Sur le bon et mauvais usage de la note, l’essentiel a été dit. C’est un code simple qui ramène une appréciation qualitative à un étalonnage numérique. Il crée l’illusion de l’objectivité. Or, en dernier ressort, c’est le maître qui note, subjectivement, même s’il se veut impartial. Pour dépasser cette subjectivité on recommande des épreuves et des calculs d’échelle qui permettent une significative répartition des résultats. La courbe de Gauss (1/6 bons, 2/3 moyens bons ou moyens mauvais, 1/6 mauvais) est réputée idéale même si pour l’obtenir il faut adapter l’échelle : décréter, par exemple, que les premières fautes ne sont pas pénalisantes, ou que tel type de fautes compte double, etc ? La pseudo-objectivité de la note dissimule souvent la décision, préalable au dépouillement des copies, d’obtenir tel ou tel résultat de groupe, notamment celle de faire apparaître les traînards.
Le deuxième risque de la notation chiffrée, c’est d’amener comme critère unique de promotion le calcul des moyennes. L’initiative genevoise le réclame explicitement, pour toute promotion annuelle dans le but de casser les cycles dont l’introduction dans le canton de Vaud est jugée heureuse. Or les moyennes, elles aussi, n’ont que l’apparence de l’objectivité. Combien faut-il de notes pour qu’elles soient fiables ? Quelle compensation d’une branche à l’autre avec ou sans introduction de coefficients ? Le point de non-retour du ridicule avait été atteint, dans le canton de Vaud, lorsqu’il fut décrété que pour les moyennes les calculs devaient être faits au centième !
Mais les thuriféraires de la note utilisent ce combat simpliste pour promouvoir une idéologie. La vie sociale est dure et sélective, disent-ils. Il importe donc d’en faire l’apprentissage à l’école déjà. La violence et l’incivilité se propagent, disent-ils encore. La note affirme en réponse l’autorité, et d’abord, celle du maître.
A cette idéologie réactionnaire, il faut opposer des certitudes simples. La pédagogie n’a pas la sélection pour but ; elle ambitionne de donner à chaque enfant des outils de développement et d’autonomie les meilleurs possibles. Toute exclusion est pour elle un échec. Vouloir donner à tous, une chance, sa chance, ce n’est pas faire de l’enfant un roi. C’est être pédagogue, ce que certains croient ridiculiser sous le terme de « pédagogisme ». Au lieu de parler notes, il serait essentiel de s’occuper des jeunes – tous ne sont pas scolaires – qui ne peuvent trouver, même avec l’appui de la formation professionnelle, des possibilités d’insertion dans les métiers. Là est la grande faille, le vrai débat de société.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4551 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4551

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP