Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Finance et politique: Blocher et son compagnon de route Ebner

Considéré un temps le pape de la finance helvétique, Martin Ebner subit de plein fouet les conséquences de spéculations dont il a été le protagoniste. Epaulé par Christophe Blocher, son alter ego idéologique.

Dans une longue interview (Le Temps, 12.8), Christoph Blocher se situe, professionnellement et idéologiquement, par rapport à son ami de trente ans, Martin Ebner. Entrepreneur, concentré sur le développement d’EMS-Chemie, dont il est premier responsable, Christophe Blocher se distancie du banquier, dont la dispersion des investissements et l’ambition du toujours plus l’ont conduit à un endettement insoutenable. En revanche, il partage avec Ebner la même idéologie libérale: moins d’Etat, plus de responsabilité personnelle et surtout moins d’impôts.
Faut-il rappeler que Martin Ebner interprétait à son profit direct « l’idéologie » du moins d’impôt ? Que le déménagement de sa banque de Zürich à Schwytz lui permettait de passer d’un système bisannuel à un système annuel et de choisir ainsi l’année non soumise à l’impôt qu’implique le glissement d’un régime fiscal à l’autre ? Récemment encore, alors que les autorités de sa commune proposaient une baisse substantielle d’impôt, Ebner fit, sans succès d’ailleurs, une proposition de surenchère à la fois démagogique et outrageusement intéressée.
Quant à la responsabilité de l’entrepreneur, est-elle assumée? Martin Ebner obtient un rééchelonnement de ses dettes parce que la liquidation des gages, c’est-à-dire les actions achetées grâce à ses emprunts, déséquilibrerait le marché boursier déjà malmené. Ebner est sauvé du fiasco parce que sa chute ferait trop de dégâts. Eût-il été un modeste spéculateur, il aurait déjà passé à la trappe. Ironie, il est sauvé par des banques cantonales et régionales, en majorité de droit public, et par les caisses Raiffesen, c’est-à-dire par des instituts qui, tout en participant au marché bancaire, ne sont pas fondés sur les principes libéraux.
La réaction de Blocher à la déconfiture Ebnerienne est révélatrice du simplisme de sa propre idéologie. Absence de regard critique sur les prétendues justes sanctions du marché, contournées ou éludées souvent en fonction de l’importance des intérêts en jeu, les responsables sauvant leur peau, ou la face, ou leur commission de départ. D’autre part, l’individualisme forcené du moins d’Etat est incapable d’exprimer la diversité créative de la vie collective, communautaire, solidaire. Les banques cantonales sauvent Ebner et Blocher croit toujours que la cité est faite d’individus isolés imposables malgré eux. ag

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4519 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4519

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP