Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Migrations: Balayons d’abord devant notre porte

A la libre circulation des marchandises et des capitaux doit répondre la libre circulation des travailleurs. Bien gérés et soumis à des règles strictes de droit du travail, les flux migratoires devraient contribuer tout à la fois à pallier le manque de main-d’œuvre dans les pays riches et à favoriser un transfert de richesses vers les pays pauvres. Cette vision idéale (DP n° 1539, La richesse des pauvres) se heurte à une réalité beaucoup moins réjouissante dont souffrent et les migrants et les travailleurs résidents les plus modestes.
Qu’a-t-on pu observer dans les secteurs économiques à forte proportion de travailleurs étrangers ? Tout d’abord des statuts iniques, saisonniers puis clandestins, et des conditions de travail déplorables : une pénibilité qui se traduit par un taux élevé d’invalidité, une déqualification professionnelle reflétée par le grand nombre de manœuvres employés, des salaires qui souvent ne suffisent pas pour vivre. Sur un marché du travail tendu, cette situation arrangeait beaucoup de monde.
Quand dans les années quatre-vingt-dix, le chômage a fortement progressé et les vannes de l’immigration légale se sont fermées, les demandeurs d’emploi n’ont pas été attirés par les places vacantes dans la construction, l’hôtellerie et la restauration, tant les conditions de travail y étaient dégradées et les rémunérations faibles.

Revaloriser les emplois et combattre le travail au noir
Actuellement la politique migratoire officielle restreint le recours à la main-d’œuvre étrangère aux pays européens. Mais nous savons que l’élévation du niveau de vie dans les pays traditionnels d’émigration rend la Suisse peu attractive. C’est pourquoi la fermeture théorique des frontières aux ressortissants extra-européens s’accommode fort bien d’un important volant de travailleurs clandestins.
Aujourd’hui faut-il accorder un permis aux employeurs qui ont préféré engager un jeune Kosovar clandestin plutôt qu’un chômeur résident quinquagénaire ? Et cautionner ainsi une politique qui vise à faire pression sur les chômeurs pour qu’ils acceptent les conditions de travail imposées hier à leurs collègues étrangers.
Certes un certain nombre d’emplois non qualifiés dans l’agriculture, le bâtiment, les services domestiques notamment continueront d’être occupés par des étrangers. Et ces derniers ont droit à travailler légalement. Mais ce recours doit rester limité si l’on veut vraiment lutter contre le chômage. Et seule une amélioration substantielle des conditions de travail dans ces secteurs, en particulier pour les postes qualifiés, permettra d’attirer les résidents à la recherche d’un emploi.
Enfin, cette revalorisation des emplois doit impérativement s’accompagner d’une lutte impitoyable contre les employeurs recourant à des clandestins. Les sanctions actuelles ne sont pas dissuasives et l’application des textes légaux reste largement lacunaire.
Ni la fermeté de façade de la droite ni la générosité d’une partie de la gauche ne suffisent à développer un marché du travail qui minimiserait le chômage tout en offrant un emploi digne aux travailleurs étrangers.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/442 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/442

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP