Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Le sommet du triangle cherche sa base

Les effets de l’annonce furent exceptionnellement favorables. Le regroupement des forces des Universités de Vaud, de Genève et de l’EPFL fut perçu comme un grand projet rassembleur. Les questions posées, à Lausanne, sur le regroupement de la pharmacie à Genève tenaient avant tout à l’étonnement de voir désaffecter un bâtiment neuf créé à Dorigny pour la pharmacie précisément. Ces intentions, bonnes, furent confirmées par un brelan, rare dans le jeu politique, de dames. Martine Brunschwig-Graf, Francine Jeanprêtre et Ruth Dreifuss signèrent une déclaration d’intention à l’appui du projet. L’huile était prête avant que tournent les rouages.
Les quelques millions qui manquent à l’EPFL pour la mise en œuvre du plan semblent être une péripétie médiatisée, s’inscrivant dans la fourchette qui sépare le souhaitable de l’indispensable. Mais à cette occasion on découvre des instances, comme le Conseil des Ecoles polytechniques, qui échappent à l’autorité politique directe. Plus généralement se révèle le flou, dans le calendrier et les chiffres, du projet mis en place par l’équipe des anciens recteur et président. Certes rien qui remette en cause l’intention rassembleuse. Mais les responsables politiques qui ont mis leur autorité en jeu doivent, par décision hiérarchique quand elle dépend d’eux, par entente et convergence des volontés quand ils ont à respecter des pouvoirs intermédiaires, assurer le cheminement du projet, avec un souffle qui permette de tenir la distance.
Reste dans cette équation les projets des sciences humaines, notamment ceux des facultés vaudoises puisqu’elles auront la responsabilité accrue d’incarner l’Université quand des branches scientifiques importantes auront passé sur l’autre rive. Il a fallu au Dies academicus que ce soit la représentante des étudiants qui s’étonne que les sciences humaines veuillent, vassalement, d’abord accompagner la révolution génétique. Il y a accord, mais en coulisse, pour déclarer creux et logorrhique le projet Iris que DP avait partiellement publié. On admet que les sciences humaines se doivent d’accompagner et de critiquer l’évolution des sciences façonnant de nouveaux comportements sociaux, mais la génétique ou l’informatique ne sont pas les seules références de la société. Les doyens des Facultés des Lettres et de Droit se disent, dans Uniscope, un peu plus satisfaits, mais on ne sait pourquoi. L’Université nous doit donc un débat ouvert sur ses projets, ses priorités. Car on va assister à ce paradoxe : il est discuté savamment de l’obligation de soumettre au référendum financier obligatoire les 33 millions, jusqu’ici alloués à la chimie, à la physique et aux mathématiques et qui devront être réinjectés dans d’autres projets, mais personne ne sait clairement au profit de qui, de quoi se fera la réallocation. AG

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4407 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4407

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP