Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Fusion syndicale: Les chances d’un nouveau syndicalisme

Renouveau de l’action et réorientation des priorités sont les défis du nouveau colosse du syndicalisme suisse.Analyse de Claude Bossy.

Les deux poids lourds du syndicalisme suisse, Vasco Pedrina (SIB) et Renzo Ambrosetti (FTMH), ont donné le coup d’envoi de la dernière étape qui doit aboutir, d’ici deux ans, à la fusion de leurs organisations. Bonne nouvelle, car l’absence d’une structure syndicale forte est un frein à une action efficace face au monde économique et au pouvoir politique. Les salariés eux-mêmes ressentent cette faiblesse. Et l’Union syndicale suisse ne fait pas le poids dans la lutte contre le chômage structurel et la dégradation des conditions de travail.

Dépasser les clivages

La fusion de deux organisations marquées par leur histoire n’est pas une petite affaire. Il s’agit de surmonter des cultures différentes et de dépasser les clivages traditionnels entre centralisateurs et activistes de la base. Au-delà des schémas juridiques et organisationnels, on mesurera dès aujourd’hui la réussite de l’opération dans la capacité d’envisager et de résoudre en commun les problèmes qui se posent au monde du travail.
Mais cette fusion ne doit se limiter à la constitution d’une nouvelle centrale syndicale, à côté de l’USS et de Syna, même si la mise en commun des ressources représente déjà un progrès. Sera déterminante la place faite à l’organisation interprofessionnelle et donc l’importance d’un budget commun affecté à de nouveaux objectifs. En particulier le développement du recrutement dans le secteur tertiaire. Le syndicat Unia, créé par la FTMH et le SIB pour organiser le secteur privé tertiaire, s’essouffle. Sans doute parce que ses deux parrains ont eu tendance à le considérer comme une organisation satellite.
L’expérience genevoise montre que le développement syndical de ce secteur est chose possible. Tout d’abord dans les professions à faibles revenus -hôtellerie, restauration, vente, nettoyage -, puis, avec une stratégie adaptée, dans l’administration privée. La relance d’Unia implique donc de conférer à ce syndicat l’autonomie nécessaire tout en l’assurant d’un subventionnement indispensable à son développement.

Régénérer l’action syndicale

Autonomie et aide financière ne suffiront pourtant pas sans un profond renouveau de l’action syndicale, dans les secteurs à développer comme dans ceux où les syndicats sont bien implantés. La force que les organisations syndicales peuvent faire valoir dans les négociations sociales et politiques s’acquiert quotidiennement auprès de chaque travailleur et dans chaque entreprise. Une attention égale doit être donnée à l’appui individuel aux membres et aux problèmes au sein des entreprises. Défense des cas individuels, actions auprès des tribunaux du travail, visites sur les lieux de travail, réunions d’entreprise, c’est ainsi que se constitue un capital de confiance que le syndicat peut pleinement valoriser dans les négociations.
Retour au terrain
Les textes qui circulent actuellement dans les syndicats, en particulier au SIB, envisagent explicitement ce renouveau de l’action, la réorientation des priorités et une nouvelle répartition des ressources. Reste à faire passer les textes dans les actes. Une tâche ardue quand on sait à quel point ce travail de fourmi peut se révéler frustrant et décourageant. Le temps n’est plus où l’indignation ouvrière ne demandait plus qu’à s’organiser. Dès lors la tentation existe de croire que les problèmes se résolvent surtout dans les commissions. La réinsertion de l’action syndicale dans la vie quotidienne est la seule capable de redonner l’initiative au monde du travail. Un défi qui ne sera pas relevé en deux ans seulement. cb

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/440 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/440

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP