Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Initiative « Oui à l’Europe »: Voter ou ne pas voter ?: Le débat démâté

Savoir choisir le terrain de l’affrontement, principe stratégique de base. L’initiative « Oui à l’Europe » l’ignore. Ses parrains rêvent d’une héroïque charge de cavalerie. Le relief du terrain suisse exige pourtant, afin d’obtenir la majorité du peuple et des cantons, que l’on ait avec soi les forces politiques déterminantes, soit le Conseil fédéral et la majorité du Parlement ainsi que l’appui d’une partie au moins des leaders de l’économie. Et même dans ces circonstances, le succès n’est pas garanti. Alors, pourquoi engager la bataille quand on a, contre soi, et le Conseil fédéral et le Parlement et l’hostilité plus ou moins ouverte de l’économie ? Certes le contre-projet du Conseil fédéral qui aurait permis d’associer les deux Chambres à l’objectif stratégique du gouvernement, celui de l’adhésion, n’a échoué que devant l’obstination de conseillers aux Etats influents. Et s’il avait été accepté, l’initiative vraisemblablement aurait été retirée. Alors dira-t-on, à qui la faute ? Mais l’enjeu n’est pas le contre-projet sur lequel le peuple, de toute façon, n’aurait pas eu à voter. C’est l’initiative, qui exige l’ouverture, sans délai, des négociations avec l’Union européenne qui sera soumise au peuple. Or sur cette initiative, et le Conseil fédéral et le Parlement se sont prononcés sans équivoque : ils n’en veulent pas. Comment dès lors se battre sur un terrain aussi défavorable ?

Le débat portera-t-il sur le fond ?

Les initiants justifient le maintien de l’initiative en annonçant un vrai débat. Là est l’erreur. Car une majorité des opposants refusera de s’engager sur le fond. Ils diront simplement qu’il faut respecter la Constitution qui donne au seul Conseil fédéral, sous le contrôle du Parlement, la compétence de mener la politique extérieure ; ils rappelleront que ce raisonnement a largement triomphé lorsque la Lega voulait, en sens contraire, soumettre l’ouverture de négociations à l’approbation du peuple. L’argument légaliste, sincère ou emprunté, permettra donc d’esquiver le débat. Dès lors, on va vers un scrutin biaisé. Durant la campagne les initiants insisteront pour qu’enfin les proeuropéens saisissent l’occasion d’afficher leurs convictions, mais, après le scrutin, on expliquera que tous les « non » n’étaient pas un « non » à l’Europe. Le vote sera donc brouillé et ne pourra pas être interprété comme un signe clair à l’adresse du Conseil fédéral, par-dessus la tête du Parlement.

Il n’aurait pas été déhonorant de retirer l’initiative

Etant admis que les initiants ne semblent pas rechercher les donneurs de conseils, on peut simplement constater que l’initiative a déjà obtenu ce qu’elle pouvait obtenir ; un engagement plus marqué (quoique diffus) du Conseil fédéral, du Conseil national et d’une minorité du Conseil des Etats. Il ne serait pas déshonorant d’en prendre acte, de retirer l’initiative pour mieux ouvrir d’autres fronts au moment choisi. Mais la brigade préfère charger, légère. ag

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4399 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4399
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP