Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Politique vaudoise: Les patrons, l’orthographe et le style

Entre école et entrée en apprentissage.

Une enquête a été menée auprès des patrons vaudois, appelés à s’exprimer sur les qualités et défauts de la formation scolaire des apprentis dont ils s’occupent. Très généralement, ils se plaignent de l’insuffisance des connaissances de base, rédaction, orthographe, compréhension de consignes écrites. En conséquence, quand ils en ont la possibilité, ils ne choisissent pas des apprentis issus de la filière à options, où sont orientés dès l’âge de douze ans (7e année scolaire) les élèves moins aptes aux exigences scolaires traditionnelles.
Il serait en complément intéressant de tester les capacités rédactionnelles et orthographiques des patrons eux-mêmes. A en juger par beaucoup d’échantillons, il doit y avoir, selon la formule qu’ils aiment appliquer aux potaches, une sérieuse « baisse de niveau ».
Le problème général, qui n’est pas spécifique à une formation scolaire, est celui du recul de l’écrit. Il est significatif que le succès foudroyant de la correspondance e-mail ne tienne pas seulement à la rapidité de la transmission et des possibilités de réponse instantanée, mais aussi à la convention tacite qui veut qu’une faute de frappe ou d’orthographe ou de rédaction ne soit pas considérée comme inconvenante par le réceptionnaire.

Un contrat à respecter

Ce qui importe dès lors, c’est que les jeunes des classes à options qui répercutent de manière amplifiée ce phénomène de société ne soient pas pénalisés dans leurs choix professionnels. Le succès de l’orientation scolaire pourrait en être compromis. En première année d’application exploratoire du cycle de transition EVM, le 98 % des orientations a pu être accepté librement par les parents. C’est un succès incontestable pour qui a la mémoire, même courte, des drames anciens des examens d’orientation ou de la fameuse cinquième. Il aurait mérité d’être plus fortement et médiatiquement mis en valeur.
Mais avec les parents qui acceptent l’orientation en classe à options est passé une sorte de pacte : cette voie, mieux adaptée aux capacités de leurs enfants, doit leur offrir des bonnes chances professionnelles. Si des patrons peuvent dire, sans qu’on réagisse, qu’ils ne choisissent jamais d’apprentis qui sortent de cette voie, il y a tromperie par rapport aux projets que l’école présente aux parents. Plus grave, il y a risque de préparer des adolescents marginalisés.
Certes, il n’est pas question d’imposer, sur le total des apprentis, des quotas de ceux qui sont issus de la voie secondaire à options. Mais ce sujet d’intérêt véritablement national devrait regrouper des bonnes volontés : côté patronal, côté pédagogues. Qu’est-ce qui est véritablement utile, selon les professions ? La langue écrite n’est pas pour tous chose primordiale. Ou encore l’attractivité améliorée d’une profession (condition de travail, salaires, horaires) pourrait être un stimulant pour les jeunes en formation scolaire.
Ce sujet est en chantier (l’image est adéquate) prioritaire. Il mérite mieux que les commentaires de parti pris qui ont accompagné l’enquête. ag

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4390 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4390
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP