Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Le programme anti-étatique du PS, Lugano 1982

Si le libelle blochérien a été généralement considéré comme de faible niveau, journalistes et porte-parole des partis bourgeois ont profité de l’occasion pour inviter le parti socialiste à revoir son programme jugé sectaire et trop étatique. Que les socialistes suisses fassent donc ce que MM. Blair et Schröder ont su faire ! Cette invite relevant de la pensée toute faite, personne n’est remonté aux sources. Or le programme politique du PS adopté à Lugano en 1982 est, contrairement au programme précédent, (Winterthour, 1959) d’inspiration anti-étatique.
Quelques rappels. En 1976, au Congrès de Montreux, dans le brouhaha final des propositions de section, le Congrès décide, sauf erreur sur proposition de la section de Vevey, de mettre sur le métier un nouveau programme exprimant la « rupture avec le capitalisme ». Une petite commission, écrivains et intellectuels, se voulant la gauche du parti, planche et élabore. En trois ans, elle produit un énorme pavé.

L’autogestion comme solution

Quand le comité directeur en a connaissance, il reprend les choses en main et met au travail (décision, Congrès d’Interlaken) une commission plus équilibrée présidée par Peter Vollmer. Le texte sera approuvé à Lugano. Mais l’inspiration première a laissé de fortes traces, l’autogestion est présentée, sinon comme la solution unique, du moins comme un axe essentiel de réforme. D’où la tonalité anti-étatique.
A côté de l’influence autogestionnaire et libertaire s’observe aussi la persistance d’un courant marxiste où l’Etat est analysé comme le défenseur des intérêts de la classe dominante et de ses privilèges. Ces accents, voir nos citations, surprendront aujourd’hui où toute critique de l’Etat ou de la bureaucratie est considérée comme une main tendue à la déréglementation néo-libérale. Même si le programme de Lugano est dépassé sur bien des points, il a le mérite, sur le sujet de l’Etat, d’inviter la gauche à des contre-propositions offensives. Dans tous les cas, le croire étatique est un contresens.
Pour la petite histoire, rappelons qu’à Lugano Yvette Jaggi rapportait en français à côté de Vollmer et que Ruth Dreifuss participait à la traduction trilingue simultanée, prenant les relais avec endurance. ag

Le citoyen et l’Etat deviennent étrangers l’un à l’autre

«Pendant un siècle, par ses luttes au sein et en dehors des institutions démocratiques, le mouvement ouvrier a forcé l’Etat, malgré l’opposition d’une bourgeoisie privilégiée, à prendre en charge toute une série de tâches sociales.
Mais l’Etat est aussi devenu le pouvoir qui soutient les intérêts de l’économie privée. Il est forcé d’assumer les coûts sociaux des entreprises à la recherche de profit et il les répartit ensuite sur l’ensemble de la population, sans donner à celle-ci un droit de regard. L’accroissement du poids de la fiscalité, les atteintes croissantes à la liberté des citoyens, les limites placées aux possibilités d’action politique, ainsi que la centralisation croissante d’une bureaucratie anonyme (résultat de la concentration des pouvoirs dans l’économie) conduisent les citoyens et l’Etat à devenir étrangers l’un à l’autre.
Les droits populaires, conquêtes naguère révolutionnaires, ont été dévalorisés: l’Etat n’est plus dirigé par le pouvoir démocratique des urnes, mais, de plus en plus, par un cartel et d’élites et de fonctionnaires liés aux forces du marché. La crédibilité des institutions démocratiques est remise en cause.
Beaucoup de gens ont à juste titre l’impression que l’Etat limite leur liberté tout en les laissant livrés à eux-mêmes dans un grand nombre de circonstances importantes de leur existence (taux hypothécaires, fermetures ou déplacement des entreprises, protection des locataires, places de travail).
Le sentiment qui en résulte d’être privé de moyens d’action, d’être à la merci d’un Etat anonyme, rend abstentionnistes plus de la moitié de la population. Nos adversaires politiques en profitent pour accroître encore les pivilèges dont ils disposent aux dépens des libertés et des conquêtes sociales naguère arrachées aux détenteurs du pouvoir.
La crise financière de l’Etat et son incapacité à utiliser efficacement les richesses privées en faveur du bien-être général mettent en danger les conquêtes sociales si chèrement acquises. L’Etat social doit être mis au service des citoyens en décentralisant l’administration et en la rapprochant des citoyens. »

PSS, Programme de 1982 (extrait).

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4366 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4366

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP