Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

L’heure des choix: Expo. 01 : Confirmer Ð Reporter Ð Annuler

Jusqu’ici l’Expo. 01 a eu surtout une existence médiatique : en copies
de presse et en heures d’antenne relayant les effets de manche des organisateurs.
DP avait, en temps encore utile, émis ses réserves et ses critiques. Mais au départ le débat ne semblait pas intéresser les faiseurs d’opinion. Aujourd’hui les commentaires constituent un brouhaha général. Pourtant en arrière-fond sonne l’heure de vérité.

Le diagnostic du Doktor Hayek était attendu comme un arrêt de vie ou de mort. Mais le recours à cet audit extérieur était déjà en soi une démission : une année et quelques mois avant l’inauguration, demander à un tiers de se prononcer sur la faisabilité ! Le Conseil fédéral et Pascal Couchepin voulaient cette appréciation pour prendre leur décision et motiver celle de l’économie. C’est l’aveu que l’autorité politique n’a pas, en attribuant ce mandat national, mis en place les instruments de pilotage et de contrôle. Par insouciance peut-être, mais surtout par méfiance : elle ne souhaitait pas s’impliquer dans cette gigantesque mise en scène théâtrale à risques. Cela aurait dû pourtant l’inciter à rigoureusement définir au départ les rôles du producteur, du metteur en scène et des acteurs. A-t-elle été trompée ? Hayek l’affirme en donnant en exemple la récente séance d’information tenue à Morat où le photographe de presse saisit Ruth Dreifuss et Pascal Couchepin sortant de séance avec un grand sourire de gens heureux d’être rassurés. Mais s’il y a eu omission d’informations, pourquoi ces ménagements à l’égard des responsables ?
Au chapitre du Conseil fédéral, deux remarques encore. On voudrait que Pascal Couchepin prenne personnellement les choses en main en présidant le nouveau comité directeur. C’est tomber dans l’excès contraire. Superviser l’expo n’est pas son rôle. En revanche l’ensemble du Conseil fédéral est concerné par le renouvellement du mandat, s’il est confirmé. L’expo est aussi un événement culturel significatif ; elle a un coût ; elle implique une organisation des transports, etc.
Quant aux responsables directs, le rapport Hayek les ménage nominativement, tout en dénonçant des faits accablants. Si le Parlement est sollicité pour un large crédit supplémentaire, il n’est pas certain qu’il se montre aussi indulgent pour les personnes.

Les faiblesses initiales

Et que faire maintenant ? Pour commencer prendre conscience de deux défauts initiaux non rattrapables. D’abord l’absence de contenu. Avec une belle assurance, la direction réfute ce reproche. Elle tiendra conférence de presse le 5 octobre, au lendemain de la séance du Conseil fédéral, pour présenter des projets. Car il y aura des contenus, du moins on l’espère. Mais en revanche le contenu, c’est-à-dire le sens d’une exposition dite nationale, qui y a réfléchi ? Qui en a débattu ? La seule idée directrice était la peur de faire dans l’helvétisme, la hantise de paraître ringard. Le deuxième défaut initial est l’excessif éclatement des espaces, par ailleurs de mauvaise accessibilité. Ceci posé les trois solutions sont : foncer pour relever ce défi national, mieux assurer malgré les défauts initiaux en reportant d’une année, annuler et repartir sur d’autres bases.

Forcer le passage

Foncer : Hayek dit la chose possible si l’on croit que la foi soulève les montages. Il faudrait trouver au minimum 300 millions publics et privés et travailler jour et nuit. L’absence de sens serait surmontée par la démonstration d’une sorte de fierté nationale. La gestion antérieure catastrophique deviendrait paradoxalement planche de salut. Nous aurions prouvé que nous avions la capacité de surmonter les obstacles accumulés préalablement par nous-mêmes. Le bel exploit : arrêter sur la ligne l’autogoal. Cette solution impliquera toute une mise en condition patriotique. Les sceptiques passeront pour défaitistes. Les médias auront à faire de tout « event » un véritable événement, etc.
Se donner le temps de réaliser
Reporter : Yvette Jaggi, dans DP no 1372, avait proposé un report d’une année, ce qui fut considéré comme un mouvement d’humeur mauvaise dont beaucoup cherchaient la cause. Aujourd’hui, quand on lit entre les lignes, c’est la solution suggérée par le rapport Hayek. Certes cela coûterait quelque cent millions supplémentaires. Mais cette solution serait rassurante, une sorte de compromis politique, ne rejetant pas les Romands qui, déjà, à tort se mobilisent derrière ce projet pourtant géré calamiteusement.

La solution la plus créatrice

Annuler et repartir. Cette solution serait coûteuse, 300 millions. Politiquement difficile à prendre : elle passerait pour une capitulation, un refus devant l’obstacle, un mauvais coup porté à la Suisse occidentale. De surcroît, il faudrait proposer une méthode et un projet pour repartir, savoir construire un miroir révélant, rides comprises, la Suisse d’aujourd’hui ; puis, après débat, imaginer un ou des projets forts, pas nécessairement éphémères. Ce serait la solution la plus courageuse, la plus créatrice. Mais, les choses étant ce qu’elles sont, la plus improbable. ag

Qui votera le crédit ?

Si le Parlement doit voter un crédit nouveau important pour l’Expo, sous quelle forme le fera-t-il ? Comme une simple rallonge budgétaire ? Par arrêté simple ? En recourant au droit d’urgence ? Ou souhaitera-t-il une décision soumise au référendum facultatif ? Dans ce cas, le report serait obligatoire et finalement le peuple pourrait souverainement trancher.

Investissements durables ou précaires

Lors des expositions nationales, l’importance des investissements pour des constructions éphémères est souvent mal ressentie. Mais la précarité des investissements est la condition qui permet de tourner les contraintes de l’aménagement du territoire, de construire sur les lacs, etc. D’autre part, certains jugent équitable de ne pas faire avec l’argent de tous un cadeau durable au canton organisateur. (Pourtant on aurait pu, après son accès à la souveraineté, faire une expo facilitant les investissements du canton du Jura, comme un signe de bienvenue au « petit dernier ». Cette proposition faite par Domaine Public n’avait pas eu d’écho). Mais on pourrait imaginer que les Suisses, après en avoir débattu, s’offrent sur un (ou deux, ou trois) points de rencontre « quelque chose de durable » qui ne serait pas fédéral ou cantonal, mais à eux tous.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4319 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4319

Thématiques

En relation

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP