Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Découpage électoral: La Constituante vaudoise et son mode d’élection

Le nouveau système électoral vaudois a, pour la seconde fois, été mis à l’épreuve. C’est assez pour qu’il révèle ses avantages, par rapport au système antérieur, et ses insuffisances.
Le législateur avait estimé que la proportionnelle ne pouvait jouer dans de trop petits arrondissements, car le nombre restreint de sièges exigeait du candidat, pour avoir une chance d’être élu, qu’il séduise quelque 20 % du corps électoral.
C’était un quorum de fait beaucoup trop élevé, une barre infranchissable même pour des petits partis qui pourtant dépassaient largement le quorum légal (5 %). Il a donc été décidé que dans deux petits districts limitrophes, expressément désignés, les partis pourraient « conjoindre » leurs listes. Les suffrages sont donc additionnés pour l’attribution des sièges comme si les deux districts formaient un seul arrondissement ; puis le ou les sièges obtenus sont ensuite répartis entre les districts en accordant la priorité à celui des deux districts qui a le plus contribué à ce gain. Pour le moins compliqué !
Les avantages du nouveau système ont été réels pour des petits partis qui ont pu se présenter et parfois obtenir un siège là où ils n’avaient auparavant aucune chance, ce qui les décourageait d’emblée. Les Verts ont particulièrement bénéficié du système.
L’inconvénient est un déficit démocratique. Les électeurs d’un parti contribuent à faire élire un candidat d’un autre district qui ne figure pas sur la liste qui était leur bulletin de vote. Le candidat ne leur a pas été présenté ; ils ne l’ont pas choisi.
Le correctif simple serait de faire un pas de plus, c’est-à-dire de considérer que les districts conjoints forment un seul arrondissement électoral. Solution minimaliste. Le vrai remède serait la création d’arrondissements régionaux suffisamment étoffés, une dizaine, où les élections se dérouleraient à visage découvert. La Constituante a précisément été élue pour s’atteler à ce problème jusqu’ici éludé. ag

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4284 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4284

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP