Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Du Champagne au Schabziger

Le vin de Champagne (VD), c’est à la fois sérieux et clochemerle. Mais surtout ce différent a fait partie du jeu diplomatique classique, les négociateurs raffolant disposer d’une telle carte.

Garder une carte en réserve

Incontestablement, les viticulteurs de Champagne avaient pris plaisir à entretenir une équivoque amusée avec le champagne, ne serait-ce que par les caractères choisis, particulièrement frappants, de l’étiquette. Tout aurait pu rentrer dans l’ordre, comme proposé, avec une étiquette levant toute ambiguïté. La France ne l’a pas voulu. Mais les négociateurs suisses n’ont pas été désolés pour autant. Dans toute transaction, on garde en réserve une exigence à laquelle il sera facile de renoncer, puisqu’il faut toujours faire, dans un bon arrangement, d’ultimes concessions.
La diplomatie suisse, de Schaffner à Blankart et à Kellenberger, en a constamment fait une règle élémentaire. Dans la négociation sur l’EEE, des positions de départ, par exemple le droit sur les cartels, étaient de cette nature. Mais on aime s’amuser aussi quand la carte à jouer est plus pittoresque. Le fromage aux herbes, le fameux Schabtziger, servait un temps d’amuse-diplomates. Par jeu et pour le plaisir d’obtenir une concession réciproque, les Suisses négociaient au final une augmentation du droit d’exportation du Schabtziger. Ils l’obtenaient, formellement et réellement, ce qui ne changeait rien à rien. Puis on en riait, comme d’une bonne histoire racontée au stamm.
Champagne, en plus grave, a joué ce rôle : l’ultime concession qu’on fait in extremis pour prouver sa bonne volonté et remercier la France de ne pas s’être opposée à Swissair. Champagne et Schabtziger, au service de la diplomatie ludique. ag

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4270 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4270

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP