Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Le cœur sur l’autre main

Conforté et content, le Conseil fédéral. Il a rendu publics les résultats de la consultation sur son projet de créer une « Fondation suisse solidaire ». Partis et institutions économiques approuvent, sauf l’UDC, sauf l’extrême-droite, sauf quelques associations liées à l’USAM ou au Vorort. Un seul canton ne veut rien savoir. Mais les critiques sur le lancement et la conduite du projet sont nombreuses, les divergences sur le but de la Fondation sont fortes. Pas d’accord sur le timing ; quant aux non-dits, ils semblent épais comme un silence.
Le projet est d’abord englué dans une querelle constitutionnelle. Les sept milliards d’or, dont la Fondation serait dotée, appartiennent à la Banque nationale qui doit les affecter à la couverture des billets de banque émis (art. 39 de la Constitution). Il faut donc, pour disposer du magot, découpler l’or et la monnaie. Tout le monde est d’accord là-dessus. Mais du même coup, nous dit-on, il faut redéfinir le rôle et les missions de la Banque nationale. Et là ressurgissent les divergences, les affrontements idéologiques ou de chapelle. Le dédale est si compliqué qu’on en oublie la Fondation. Cette lenteur est même souhaitée, voire provoquée par certains qui espèrent que le temps désenflammera les irritations provoquées par la gestion des fonds en déshérence.
En fait, plus que politique, le problème est éthique. En l’occurrence le mot n’est pas galvaudé. Ils s’agissait à la fois de marquer le 150e anniversaire de l’État fédéral et la prise de conscience que notre réussite s’est accompagnée aussi de compromissions. Une partie de notre or, stérile et sans fonction économique, pouvait donc être consacrée à une institution pérenne chargée de mener en Suisse et dans le monde des actions contre la pauvreté. Mais l’enjeu éthique ne résulte pas seulement de la noblesse du but, il tient à l’engagement solennel pris.
Il arrive, en France notamment, que l’on reproche à un gouvernement de ne pas tenir, au détail d’une virgule près, une promesse électorale. La morale voudrait que l’homme au pouvoir ne soit que l’exécutant du programme du candidat qu’il fut. L’exigence est poussée jusqu’à l’absurde. Mais la Fondation, c’est autre chose. Le président de la Confédération parlait devant l’Assemblée fédérale avec une solennité rare dans notre pratique parlementaire. Une promesse de cette qualité oblige.
Cela signifie que la Fondation, avec une base constitutionnelle adéquate, doit être présentée rapidement au peuple. Il est possible que le souverain refuse ce don fait à lui-même et aux autres. C’est son droit, il faut l’assumer. Mais plus grave sont l’immoralité des tergiversations et cette manière de ramener une promesse solennelle au tortueux de la politique ordinaire. AG

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/4266 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/4266

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP