Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Credit Suisse fait des vagues

Covid oblige, les assemblées générales du capitalisme se tiennent à distance. Celle de Credit Suisse suscite jugements sévères et inquiétudes

Photo Telomi
Photo Telomi (licence CC)

Le 28 février 2020 à 10 heures, s’ouvrait la dernière grande assemblée d’actionnaires – celle de Novartis en l’occurrence – avant l’interdiction des grands rassemblements, le jour même à 14 heures, pour cause de pandémie (DP 2276). Ce printemps, deux ou trois vagues plus tard, la saison des grand-messes du capitalisme suisse est à nouveau perturbée. Mais l’habitude est désormais prise de renoncer aux séances en présentiel, remplacées par des réunions virtualisées.

Tout le monde gagne du temps en déplacements et séances. En prime, les organisateurs évitent les interventions contestataires. De quoi arranger, par exemple, les dirigeants de Credit Suisse qui ont tenu, vendredi 30 avril dernier, une assemblée en version expresse et simplifiée.

Plus d’un milliard de voix et X scrutins

En à peine plus d’une heure, en présence de zéro actionnaire et d’un représentant indépendant disposant de 1 milliard 395 695 212 de voix, se sont tenus X scrutins, dont trois à propos des comptes de l’an dernier ainsi que sur l’affectation du bénéfice. 

L’assemblée virtuelle a procédé à 18 (ré)élections individuelles, dont celle du nouveau président du Conseil d’administration, et à trois élections d’instances de révision et de représentation. En outre, la rémunération des membres du Conseil d’administration a été convenue et celle de la direction a été fixée pour l’année en cours. 

Aucun imprévu, sauf le retrait en dernière minute de l’administrateur Andreas Gottschling, président du comité des risques et, à ce titre, responsable des engagements dans les dossiers Greensill et Artegos. On sait que ce dernier a rapporté 16 petits millions en 2020 et déjà coûté 4,4 milliards au premier trimestre, auxquels s’ajouteront 600 millions, d’ici fin juin.

Quant au départ du président Urs Rohner, après dix ans de service, il était certes annoncé. Toutefois, il laisse à son successeur Antonio Horta-Osario un héritage dévalorisé, décrit en termes implacables par Lukas Hässig, le célèbre commentateur en chef d’Inside Paradeplatz.

Plus mesurés dans les termes, mais aussi sévères quant au fond, les analystes financiers s’accordent à juger que Credit Suisse s’est aventuré sur un terrain trop risqué pour sa taille, celui de la gestion alternative. Laquelle comprend les fameux hedge funds, ces fonds qui n’hésitent pas à emprunter pour financer leurs placements. Il faut avoir les reins solides pour travailler ainsi. Afin de faire face à ses engagements, Credit Suisse a dû rassembler 1,4 milliard de francs de capital supplémentaire.

Gouvernance en question, «eaux plus calmes» pour réponse

Au cours de la décennie Rohner, Credit Suisse a fait un bénéfice cumulé de 8,1 milliards de francs. Une somme que J.P. Morgan, la plus grande banque du monde, a gagnée au cours du seul dernier trimestre. Comparaison plus helvétiquement modeste: de 2011 à 2020, Credit Suisse a connu trois exercices plus ou moins lourdement déficitaires (2015, 2016 et 2017), alors que la Banque cantonale de Zurich réalisait régulièrement un bénéfice de l’ordre de 800 millions de francs par an.

En sa qualité d’actionnaire et de représentante des caisses de pension, la Fondation Ethos suit de près les affaires de Credit Suisse. Et s’inquiète: les «deux scandales financiers de grande ampleur soulèvent des questions sur la gouvernance de la banque et sa gestion des risques». Ethos n’a pas reçu de réponse à plusieurs questions écrites envoyées peu avant l’Assemblée du 30 avril.

Ce manque de réaction ne fait que nourrir la méfiance à l’égard des assemblées virtuelles, jugées contraires à l’article 697 du Code des obligations. Reste à savoir si cette incompatibilité vaut aussi dans le cas d’exception d’une interdiction générale et momentanée des séances présentielles, pour cause de Covid-19 par exemple.

De toute façon, la démarche d’Ethos et ses éventuelles suites juridiques ne contrediront pas l’optimisme de commande exprimé par le directeur général Thomas Gottstein en conclusion de son discours aux actionnaires postés devant l’écran. «Mesdames et Messieurs, le Credit Suisse est, et reste, une formidable institution. Malgré les plus grandes crises et nos propres défis, nous travaillons avec succès depuis 165 ans. […] Je suis moi-même critique à propos des événements récents. […] Mon rôle ­– d’entente avec le nouveau président du Conseil d’administration, avec tout le Conseil ainsi qu’avec mes collègues de la direction – est de conduire le Credit Suisse vers des eaux plus calmes.»

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/38882 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/38882

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP