Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Bénévolat – Engagement toujours moderne 

La publication de la quatrième édition de L’Observatoire du bénévolat en Suisse comme les mobilisations durant le confinement montrent la force des actions bénévoles

Au printemps dernier, celles et ceux à qui l’âge de la retraite aura valu la qualification de «vulnérable» ont amplement bénéficié de ce statut: le bénévolat a en effet connu pendant le confinement de mars à juin une activité exceptionnellement développée. En particulier les jeunes et les travailleurs aux horaires réduits ont rendu d’innombrables services – livraison de fruits ou autres oranges – à des personnes bloquées à domicile.

C’est justement à la fin juin que paraissait chez Seismo la quatrième édition de L’Observatoire du bénévolat en Suisse – après celles de 2007, 2010 et 2016. Cet Observatoire, lancé puis développé sous l’égide de la Société suisse d’utilité publique, reflète l’évolution des motivations, des types d’engagement et des activités relevant du bénévolat, informel et non indemnisé le plus souvent.

Bénévole: substantif et adjectif mixtes, mais surtout féminin  

Non rémunéré comme les travaux domestiques et les tâches de garde et de soins, le travail bénévole prend différentes formes que l’Office fédéral de la statistique (OFS) regroupe en deux grandes catégories: d’une part le travail organisé, qui comprend les activités honorifiques et associatives, et d’autre part le travail informel, qui englobe les travaux domestiques, l’assistance gratuite à des parents et connaissances ainsi que l’entraide de voisinage.

Même si la structure de l’importante «population bénévole» évolue comme la société en général, les effectifs engagés demeurent stables, à un niveau traditionnellement élevé dans notre pays. Selon l’OFS, le travail bénévole organisé mobilisait en 2016 pas moins de 42,7 % des personnes âgées d’au moins 15 ans et résidant de façon permanente en Suisse. Sans surprise, les hommes font une plus forte proportion de bénévolat organisé que les femmes, tandis que ces dernières fournissent la majeure partie du travail informel.

Si le travail non rémunéré n’apparaît par définition pas dans la comptabilité nationale, l’OFS tient un «compte satellite» de la production des ménages. Il évalue les activités non payées qui pourraient théoriquement être accomplies contre rémunération par des tierces personnes. 

Ces estimations, dont les plus récentes remontent à 2016, donnent des résultats impressionnants: 410 milliards de francs de produit d’un travail gratuit dont la majeure partie, soit 248 milliards, a été effectuée par des femmes ­­– effet du traditionnel et inégal partage des tâches.

Bénévolat en évolution

Si dans la forme le travail bénévole paraît relativement constant, il évolue quant à ses motivations et inspirations. Sur ce point, les commentateurs se rejoignent.

L’Observatoire précité, qui compte la forme mais analyse aussi le fond, affine ses constats à chaque édition. En effet, outre les motivations les plus fréquentes – sentiment de se rendre utile, plaisir de rencontrer d’autres personnes – il y a celles qui animent les jeunes et aussi les aînés: désir d’apprendre, souhait de faire bouger les choses, envie de sortir du quotidien. Autant de marques d’un intérêt pour la diversité, la découverte, la participation. Autant de potentiel pour l’action bénévole personnalisée, à l’ère de l’abstraite immédiateté technique.

Autre regard vers le futur considéré comme prometteur par définition: celui du Gottlieb Duttweiler Institut (GDI), qui a publié en 2018 une étude intitulée Die neuen Freiwilligen – Les nouveaux bénévoles, sous-titrée «L’avenir de la participation à la société civile», offerte en open access comme L’Observatoire précité. Aspiration typique de ces bénévoles de la génération nouvelle : «Ils souhaitent être impliqués davantage dans le processus de décision, non seulement sur le fond mais également sur la forme. Ils désirent s’organiser eux-mêmes, faire l’expérience de leur propre efficacité et organiser leur environnement d’égal à égal avec d’autres.»

Ce bénévolat en forme de start up semble ­– un peu trop ? – dans l’esprit du temps. Mais l’action sociale, à l’instar de l’action politique secouée par les mobilisations de la «jeunesse climatique», pourrait aussi bénéficier de ce mouvement de réveil contemporain.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/37898 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/37898
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP