Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Histoire de l’hygiène scolaire, la Suisse à l’avant-garde

La propagation de la Covid-19 a mis en lumière l’importance de l’hygiène à l’école, une discipline enseignée jadis dans les universités

Photo Sofia Gk
Sofia Gk (licence CC)

Le 11 mai dernier, le Conseil fédéral a décrété la réouverture des classes de la scolarité obligatoire. Les cantons doivent établir leur plan de protection sanitaire conforme aux instructions de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ils ont toutefois été libres d’organiser cette rentrée à leur guise. 

Les cantons latins divisent les classes en sous-groupes, lesquels se rendent à l’école en alternance. Ils retardent, en général, le retour en classe des élèves du cycle secondaire. Il n’en va pas de même en Suisse alémanique. 

À l’exception des cantons de Zurich et de Saint-Gall qui optent pour l’alternance, tous les enfants de la scolarité obligatoire ont repris leur classe comme à l’ordinaire, car l’OFSP n’a fixé aucune règle de distanciation entre les élèves, contrairement aux adultes impliqués dans la vie scolaire qui, eux, sont tenus de respecter les règles de distanciation.

Les prescriptions d’hygiène sont celles qu’implique toute situation de pandémie: désinfections ou lavages fréquents des mains, aération des classes, nettoyages réguliers des pupitres, des sanitaires, etc. Les masques ne sont pas obligatoires mais les établissements en ont en réserve en cas de nécessité. Cette actualité invite à plonger dans le passé.

Pionnier genevois

Historiquement, la Suisse a été à l’avant-garde en matière d’hygiène. En 1762, un médecin genevois, Jacques Ballexserd, a remporté le premier prix de la Société hollandaise des sciences pour son ouvrage intitulé Dissertation sur l’éducation physique des enfan[t]s, depuis leur naissance jusqu’à l’âge de puberté.

Ce traité paraît la même année que l’Émile de Jean-Jacques Rousseau. Ballexserd défend lui aussi l’idée de soigner et d’éduquer les enfants en se conformant aux lois de la nature. Homme d’intuition, il invente l’appellation «éducation physique» qui fait florès. 

Et le médecin de prodiguer des conseils qui restent d’actualité. L’importance de l’allaitement maternel, celles de l’hygiène corporelle, d’une alimentation simple, sans excès de sel ni de sucre, du sommeil ou des jeux et exercices physiques de plein air en sont des exemples. 

En outre, selon lui, il n’est pas sain de contraindre les enfants à rester assis de longues heures à étudier.  

Lutte contre les maladies infectieuses

À la fin du XIXe siècle, la Suisse pénètre à pas comptés dans une ère nouvelle. L’instruction devient obligatoire et la loi fédérale sur les fabriques de 1877 interdit le travail en usine des enfants de moins de 14 ans.  

Une nouvelle discipline, l’hygiène (Gesundsheitspflege) prend son essor face au fléau que sont alors les maladies infectieuses. Elle s’enseigne dans les facultés des sciences. Des spécialistes en santé publique, formés à cette école, créent, en 1899, la Société suisse d’hygiène scolaire. 

Cette dernière publie régulièrement des rapports sur la situation sanitaire des écoles. Elle s’intéresse à tout ce qui a trait à la prévention et à la promotion de la santé. En cas de maladies contagieuses, elle préconise de désinfecter les locaux, d’éloigner les enfants contaminés et de faire laver leurs vêtements. 

Le docteur Jakob Laurens Sonderegger de Saint-Gall analyse les incidences de la mauvaise qualité de l’air, de l’eau, de l’alimentation ou de l’habitat sur la santé des enfants. Il montre que les taux élevés de mortalité infantile sont dus avant tout à la pauvreté et à de désastreuses conditions de vie et d’hygiène. 

Quant au médecin neuchâtelois Louis Guillaume, connu en Europe pour son ouvrage Hygiène scolaire (1864), il prône une école attentive au développement physique et intellectuel des élèves. Selon lui, les horaires des classes sont trop lourds et ne tiennent pas compte des rythmes biologiques des enfants. Il faut de fréquentes récréations, une pratique quotidienne d’exercices physiques et respiratoires, mais aussi préférer les classes de plein air lorsque le temps le permet. 

Les travaux de la Société d’hygiène scolaire portent leurs fruits; les autorités en charge des écoles prennent garde aux conditions sanitaires. Elles font installer des douches dans les sous-sols et organisent des distributions de lait, de pommes et, moins savoureuse, d’huile de foie de morue afin de pallier les carences alimentaires. 

L’hygiène et les mesures de salubrité publique font effet; les maladies infectieuses et celles liées à la malnutrition déclinent avant que n’apparaissent les vaccins et les antibiotiques.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/36995 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/36995
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP