Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Les ombres de la réussite helvétique

Absente des discours officiels et du papier glacé, la part sombre du modèle économique suisse

Photo N’G The Dark Room

La solidité de l’économie suisse ne sera pas affectée par la pandémie. Ses infrastructures et son appareil de production sortent indemnes de la crise (DP 2287).

Traditionnellement on explique le succès du modèle économique helvétique par le bon niveau de formation de la main-d’œuvre et la qualité de son travail, par la stabilité politique et la paix sociale. Structurellement la grande diversité de la production et le dense tissu de PME facilitent des adaptations qu’exigent les soubresauts de la conjoncture.

Pourtant ce qui est considéré comme une force, à savoir la part importante des exportations dans la création de richesse – 65% du PIB en 2018 – peut également constituer une faiblesse. Elle rend dépendant de marchés extérieurs dont la maîtrise échappe aux acteurs locaux. Une campagne de lutte contre la corruption en Chine et c’est l’horlogerie de luxe qui souffre.

Par ailleurs, le solde constamment et largement positif de la balance commerciale en Suisse reflète un déséquilibre des échanges peu favorable à un développement harmonieux du commerce.

Sous le brio

Mais il y a plus grave. En 2015, la Suisse et les pays membres de l’ONU ont adopté l’Agenda 2030 pour un développement durable, soit 17 objectifs pour sauver le monde. Si le pays s’en sort relativement bien pour ce qui est de leur réalisation sur son territoire, il fait piètre figure en ce qui concerne l’impact de son activité économique hors de ses frontières.

Selon le Rapport 2019 sur le développement durable de la Fondation Bertelsmann, la Suisse, en compagnie des dictatures pétrolières et des États-Unis, se place dans le peloton de tête des États provoquant le plus d’effets négatifs sur le développement d’autres pays.

Sa politique fiscale favorise l’émigration des bénéfices des entreprises et des hauts revenus, affaiblissant ainsi l’assiette fiscale de nombreux pays, riches et pauvres. Lesquels peinent à réaliser leurs objectifs de développement durable, par exemple en matière d’éducation ou de santé publique.

La réforme de la fiscalité des entreprises adoptée l’an dernier n’a fait que substituer une taxation privilégiée à une autre. La communauté internationale n’est d’ailleurs pas dupe qui, par le biais de l’OCDE, prépare une riposte: chaque pays devrait bénéficier d’un impôt correspondant aux bénéfices engrangés sur son territoire.

Les conditions de travail qui prévalent dans les secteurs produisant les biens importés provoquent le décès de 2,8 personnes pour 100’000 travailleurs, une proportion atteinte par les États autoritaires.

Vers une comptabilité responsable

Public Eye documente régulièrement les abus de sociétés helvétiques, dans le cadre de sa campagne en faveur de l’initiative «Multinationales responsables». Des abus qui concernent aussi bien les conditions de travail que les atteintes à l’environnement.

En matière de climat, la Suisse ne se profile guère mieux. A l’interne, elle peine à mettre en place une politique efficace de réduction des gaz à effet de serre. A l’externe, la politique de la Banque nationale comme celle des grandes banques favorise les investissements dans les combustibles fossiles. Et les émissions de CO2 engendrées par la fabrication des produits importés dépassent largement celles directement provoquées.

On pourrait enfin mentionner l’agriculture, en particulier l’élevage animal. Celui-ci dépend encore trop d’aliments non indigènes, contribuant ainsi à la déforestation et à la disparition des cultures vivrières pourtant indispensables aux populations des pays de provenance.

Tout compte fait, le bilan de l’économie helvétique s’avère moins brillant que ne le laissent apparaître les discours officiels et les brochures sur papier glacé. Une part de bien-être ici induit du mal-être ailleurs.

À terme, ce déséquilibre ne peut que nuire à la prospérité. L’enrichissement des uns par l’appauvrissement des autres ne peut pas fonder des échanges durables.

Nous le comprendrons quand nous nous attellerons à une comptabilité prenant en compte toutes les variables qui contribuent à la richesse du pays, et non seulement celles qui valorisent la perception que nous avons de nous-mêmes.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/36784 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/36784
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP