Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

5G: la Suisse entre enthousiasme stratégique, craintes diffuses et problèmes réels

La cinquième génération de la téléphonie mobile et ses promesses d’hyperconnectivité à l’internet

Photo Christoph Scholz
Photo Christoph Scholz (licence CC)

La Suisse, une fois n’est pas coutume, a pris la tête du peloton. En février 2019, la Commission fédérale de la communication (Ofcom) attribue une licence 5G – la cinquième génération de la téléphonie mobile – aux trois principaux opérateurs helvétiques, Swisscom, Sunrise et Salt. A cette occasion, la Confédération encaisse 380 millions de francs auprès de ces trois opérateurs, qui annoncent une couverture de 90% du territoire pour la fin de l’année 2020.

La 5G nous promet un avenir numérique radieux qui démultipliera la vitesse d’accès à l’internet et le volume des données transmises. Grâce à ce nouveau standard, nous entrerons dans l’ère de l’hyperconnectivité qui permettra aussi bien l’essor de la voiture autonome, des objets connectés – mon frigo m’indique l’état des stocks alimentaires – de la ville intelligente et de l’industrie automatisée. Un marché d’avenir qui ne peut que séduire les investisseurs.

Un an plus tard, il faut déchanter. Les oppositions se multiplient, qui craignent pour la santé publique. Des cantons – Vaud Genève, Jura – évoquent un moratoire qu’ils n’ont pas la compétence de décréter, comme le leur rappellent l’Office fédéral de l’environnement et l’Ofcom. Les experts mandatés par la Confédération pour étudier le développement de la 5G et ses effets rendent leur rapport en novembre 2019, soit huit mois après l’attribution des licences, sans parvenir à un accord sur les conclusions.

Mais c’est la réglementation qui constitue le frein principal au développement de la 5G. En effet, les normes en vigueur ne permettent pas le déploiement des pleines capacités du nouveau standard. C’est pourquoi les opérateurs demandent avec insistance une augmentation des valeurs limites de rayonnement. Dans cette attente, ils sont condamnés à adapter le logiciel de leurs antennes, ce qui ne nécessite pas de nouvelles autorisations. Résultat: une pseudo-5G qui ne représente qu’une modeste amélioration de la 4G et non la révolution promise. Donc, lorsque Swisscom annonce une 5G couvrant 90% du territoire, il s’agit d’une tromperie sur la marchandise.

Or la Confédération temporise. Les directives attendues par les cantons sur la mesure des valeurs d’émission ne sont toujours pas élaborées. Pire, l’Office pour la protection de l’environnement a fait savoir aux cantons que la publication de ces directives était à nouveau reportée, cette fois «pour une durée indéterminée».

Même Le Monde se fait l’écho des hésitations suisses. Que se passe-t-il? Après la précipitation qui a présidé à l’ouverture d’un marché considéré comme un enjeu stratégique, Berne a-t-elle soudain pris conscience des multiples problèmes posés par la 5G? Car problèmes il y a, et cette pause devrait être l’occasion d’ouvrir un débat que l’enthousiasme initial a largement ignoré.

Un problème de société tout d’abord. Les études sont maintenant suffisamment nombreuses et accablantes sur l’impact négatif de l’omniprésence des écrans, notamment sur les jeunes, pour craindre l’émergence d’une génération de «crétins digitaux».

Un problème énergétique et environnemental ensuite: la 5G va multiplier l’usage de la téléphonie mobile et le cycle continu de renouvellement des appareils et standards représente une prime à l’obsolescence des produits, en contradiction avec les exigences d’une économie durable.

La cybersécurité enfin: l’interconnexion généralisée implique une décentralisation de l’infrastructure et donc une multiplication des points d’entrée, qui représentent autant d’occasions de pirater les données et de perturber les réseaux. Par ailleurs les trois opérateurs helvétiques se fournissent en matériel de réseau auprès du géant Huawei, dont on sait la dépendance à l’égard du régime chinois. Pour l’heure, la Suisse laisse reposer le souci sécuritaire sur les épaules des opérateurs.

Suffisamment de questions qui justifient d’examiner avec attention les effets potentiels de cette «révolution» de la communication. Et suffisamment de pannes à répétition sur le réseau de Swisscom pour inciter ce dernier à revoir ses priorités.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/36117 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/36117

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP