Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Le fouillis du «streaming»

Nouvelle technologie, nouvelle offre pour les consommateurs, mais aussi énormes enjeux commerciaux

Photo Bart
Photo Bart (licence CC)

Aujourd’hui, la vidéo à la demande, autrement dit la possibilité de visionner un film, une série ou une émission de TV sur son écran de télévision ou sur son ordinateur, mais sans l’enregistrer, s’est banalisée. Le mot anglais streaming s’est imposé pour désigner cette technologie et l’on parle désormais de «plateforme» pour désigner les sites qui offrent des centaines, voire des milliers de films et de séries pour un abonnement très modique, de l’ordre de 20 francs par mois.

Netflix domine aujourd’hui le marché, avec ses productions originales, ses films d’auteur qui ne sortent pas en salle, mais surtout son catalogue de films et de séries qui ne lui appartiennent pas, mais dont il a acquis la licence. Mais, dans cet univers technologique, les évolutions sont rapides et Netflix va se confronter à deux énormes concurrents.

D’abord Disney qui lance sa propre plateforme en novembre aux Etats-Unis et au printemps 2020 en Europe. Disney dispose de la plus grande force de frappe financière du monde audiovisuel avec ses innombrables dessins animés, le catalogue Marvel qui contient la plupart des films de superhéros, sans parler des Star Wars ou de Pixar qui produit les meilleurs films d’animation du moment. Les produits Disney constituent l’essentiel des entrées dans les salles de cinéma du monde entier. Et surtout Disney est propriétaire des contenus qu’il diffuse, alors que rien ne dit que les licences détenues par Netflix pour nombre de produits à son catalogue seront maintenues sur une longue durée…

L’autre gigantesque concurrent, c’est Apple, avec ses énormes réserves financières que la firme de Cupertino ne sait trop comment investir. L’entreprise, qui produit les iPhone et les Mac, lance également sa plateforme au mois de novembre. Mais si pour l’instant Apple n’a pas de contenu propre, il a commencé à produire des séries et dispose de capacités financières presque illimitées. Et puis il faut toujours s’attendre à tout de la part de l’entreprise fondée par les deux Steve, Jobs et Wozniak.

L’Europe n’a pas d’entreprises comparables. Elle ne peut qu’observer de loin la bataille qui se prépare et qui renforcera la domination américaine sur le marché des fictions audiovisuelles.

La France a compris le danger. Les chaînes publiques ainsi que TF1 et M6 se sont unies pour créer une plateforme commune baptisée Salto qui devrait voir le jour dans les premiers mois de 2020.

Et la Suisse? La RTS propose déjà les contenus dont elle est propriétaire sur une plateforme propre. Et l’Office fédéral de la culture souhaite qu’une partie des gains réalisés en Suisse par les plateformes payantes soient réinvestis dans le cinéma suisse. Le nouveau Message Culture 2021-2024 actuellement soumis à consultation fait référence à ce projet (voir à la page 45 le projet de modification de la loi sur le cinéma).

Mais tout avance tellement vite dans ce domaine que le contenu du présent article pourrait bien s’avérer totalement obsolète dans un ou deux ans… Pour l’heure, un arrêt sur image s’impose pour comprendre les enjeux d’un marché explosif.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/35500 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/35500

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP