Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Un livre commémore les trois quarts de siècle du Club 44

«Club 44. Questionner, débattre, rencontrer» (sous la direction de Marie-Thérèse Bonadonna, Florence Jordan Chiapuzzi et Pascal Antonietti), Neuchâtel, Ed. Alphil, 2019, 111 pages

Photo Ed. Alphil

Tout le monde connaît, au moins de nom, cette vénérable et néanmoins toujours très vivante institution qui fait honneur à La Chaux-de-Fonds. Un ouvrage collectif richement illustré nous renseigne sur ses origines, son développement, ses buts, l’architecture de ses locaux, le choix de ses conférenciers.

Tout a commencé en 1944, sous l’impulsion d’un industriel, Georges Braunschweig, alors directeur de la société Portescap. Celle-ci cessera de financer le Club 44 en 1984. Des subsides publics et privés y pourvoiront.

En 1944, on va vers la fin de la guerre. Il s’agit d’échapper au repli culturel qu’a connu la Suisse, de préparer les temps nouveaux, et pour cela de donner des informations et de susciter le débat. Le Club va devenir un forum de discussion, une agora. Au début, il est assez élitaire… et purement masculin. Les femmes n’y seront admises comme membres cotisantes qu’en 1971, plus tard les conférences données dans les locaux du Club seront accessibles à tous.

Aujourd’hui, il a accueilli plus de 2’100 conférences et débats! Il a attiré à La Chaux-de-Fonds les noms les plus prestigieux de la politique, de la pensée, des arts et des sciences. Mentionnons, parmi d’innombrables autres personnalités qui mériteraient toutes d’être citées, les noms de Jean-Paul Sartre, Pierre Mendès France, Albert Jacquard, Edgar Morin, Hubert Reeves, Omar Porras, François Truffaut, Pierre Graber, Ruth Dreifuss, Jeanne Hersch, Jean Ziegler ou encore René Prêtre… Que la capitale des Montagnes neuchâteloises, qui connaît aujourd’hui de grandes difficultés financières dues aux crises horlogères successives, réussisse à faire venir des personnalités aussi célèbres témoigne du rayonnement de La Chaux-de-Fonds.

Dès 1957, grâce à la générosité de la société Portescap, le Club 44 devient propriétaire de ses locaux à la rue de la Serre 64, un immeuble de style néoclassique de 1912, dont les espaces ont été superbement transformés par l’architecte milanais Angelo Mangiarotti (1921-2012). Il est parti aux Etats-Unis en 1953 et y a rencontré les ténors de l’architecture contemporaine: Frank Lloyd Wright, Walter Gropius et Ludwig Mies van der Rohe, qui auront une grande influence sur son travail. Alors que les années 50 se distinguent souvent par la laideur des constructions, Mangiarotti a réussi, avec l’aménagement intérieur du Club 44, un travail magnifique, créant un espace à la fois aéré et facile d’utilisation, correspondant parfaitement aux besoins et aux idéaux de ses commanditaires. C’est à bon escient qu’un chapitre du livre est consacré aux locaux du Club, par Denis Clerc, qui fut de 1982 à 2016 l’architecte de la Ville de La Chaux-de-Fonds.

La parole est aussi donnée, dans l’ouvrage, à un certain nombre d’auditeurs et auditrices des conférences, qui disent ce que celles-ci leur ont apporté comme nourriture intellectuelle. Quant à la déléguée culturelle du Club 44, elle s’interroge sur la programmation de ces conférences très éclectiques par leurs sujets. Depuis 1957, celles-ci sont enregistrées, et depuis 2014 filmées en plan fixe. Ainsi, le Club a pu constituer une imposante médiathèque d’une richesse exceptionnelle, comprenant près de 1’700 cassettes et 250 bandes magnétiques. De 2004 à 2012, la totalité du fonds a été numérisée, ce qui rend son accès beaucoup plus facile.

Spécialiste de l’histoire des médias, et notamment de la radio et de la télévision, le professeur lausannois François Vallotton consacre un chapitre à «la conférence comme vecteur intellectuel et comme source historique». Il relève que les historiens ne se sont longtemps intéressés qu’à l’écrit, à l’imprimé. Or deux inventions importantes ont nettement amplifié l’importance des sources orales: le phonographe puis, dans les années 1920, l’avènement de la radio, média par lequel se sont données de nombreuses conférences. Vallotton évoque aussi le renouveau des conférences à travers les Entretiens d’Oron et les Rencontres internationales de Genève, par exemple. Un renouveau auquel le Club 44 a donc fortement contribué aussi.

A la fin de ce petit livre de lecture agréable, on trouvera la liste complète des conférenciers.

Comme l’écrit le professeur neuchâtelois Laurent Tissot, le Club 44 participe du «miracle de La Chaux-de-Fonds», ce centre de la production horlogère qui fut et reste ouvert au monde et attaché au débat démocratique.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/35126 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/35126

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP