Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Achats d’armement: de bonnes affaires, sauf pour le contribuable

Le programme Air2030 sous la loupe

Photo Quentin
Photo Quentin (licence CC)

Huit milliards, c’est l’enveloppe prévue pour le renouvellement de la flotte aérienne et de la défense contre avion (Air2030). Une somme qui fait saliver non seulement les fournisseurs potentiels, tous étrangers, mais également l’industrie helvétique.

En effet, le Conseil fédéral tient fermement aux affaires compensatoires qui permettent le retour en Suisse de la totalité de cette somme: des entreprises indigènes sont associées à la production de l’armement acheté – compensations directes –, ou bien elles obtiennent des commandes sans rapport avec l’armement – compensations indirectes.

Le gouvernement considère que cette pratique génère de l’emploi, permet l’acquisition d’un savoir-faire et ouvre des marchés à l’industrie helvétique. Pour lui, ces avantages pèsent plus lourd que les risques liés à ce marchandage, tel le renchérissement des achats d’armement et le maintien en Suisse de structures industrielles dépassées.

Une analyse du Contrôle fédéral des finances (CDF) réalisée en 2007 est parvenue à des conclusions moins optimistes. Les emplois générés se révèlent beaucoup moins nombreux que les estimations officielles. Et l’acquisition de savoir-faire, tout comme la création de valeur, le volume des commandes induit et l’ouverture des marchés ne présentent pas un caractère durable.

A la suite de ce constat et des recommandations du CDF, la Confédération a restructuré le secteur des affaires compensatoires. Mais on ignore l’impact de cette réforme. Ainsi le surcoût des achats d’armement lié à ces affaires reste vague. Une étude récente de l’Université de Saint-Gall évalue ce surcoût entre 2 et 5%. Une évaluation contestée, car l’un de ses auteurs figure dans un organe de conseil de Ruag, principale entreprise d’armement du pays et grande bénéficiaire des affaires compensatoires. Le patron de Pilatus, le constructeur d’avions de Stans, estime quant à lui ce surcoût entre 15 et 20%.

La précision vaut ici son pesant d’or quand on sait que le projet Air2030 se monte à 8 milliards de francs. C’est probablement l’appréciation qu’a faite Viola Amherd, la nouvelle cheffe du département de la défense.

Avant de déposer son rapport à l’intention du Conseil fédéral, elle a chargé l’ancien directeur du CDF Fritz Grütter de faire la lumière sur les avantages et les inconvénients des affaires de compensation. De plus, elle a mandaté un expert indépendant, l’astronaute Claude Nicollier, pour évaluer la nécessité de l’ensemble du projet Air2030. Enfin, elle a demandé à ses services d’actualiser les menaces qui justifieraient ce projet.

On attend avec intérêt ces trois rapports qui devraient lui être remis incessamment. La procédure montre en tous cas que la Haut-Valaisanne est bien décidée à ne pas s’en laisser conter. La petite dernière à entrer au sein du collège gouvernemental s’est vu attribuer le département dont personne ne voulait. Peut-être qu’enfin ce dicastère dispose d’une tête politique, même sans casquette.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/34893 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/34893

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP