Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Rhuso: Un échec ; un épisode

Les cantons ont été formés par une histoire contrastée qui les marque et qui rend difficiles les solutions à base de fusion. L’échec du Rhuso le montre. La collaboration nécessaire et incontestable implique donc des procédures nouvelles de politique extérieure et d’arbitrage.
L’histoire structure les citoyens quand bien même ils n’auraient aucune mémoire de leur passé collectif. Comme une petite enfance dont on ne se souvient plus mais qui nous prédétermine. Vaud et Genève, liés par 6 km de frontières communes, c’est un pays d’une part et une cité d’autre part. Le pays a été rassemblé, comme un puzzle, ce qu’on peut observer aujourd’hui encore avec les pièces découpées ou manquantes de la frontière valdo-fribourgeoise. La cité, c’est un noyau ; tout développement y est conçu à partir du centre, concentriquement comme les cernes du bois. La cité cultive son orgueil ; le pays, son pouvoir d’assimilation. Ils sont condamnés à collaborer, vu leur proximité, vu la croissance des coûts sociaux. Collaboration inévitablement sourcilleuse.

La mammouthologie

Les deux hôpitaux universitaires sont perçus comme d’immenses machines, à la fois complexes à gérer et à la limite de l’échelle humaine. Les additionner, même avec prudence, faisait sauter les derniers repères. D’autre part, l’hôpital universitaire est le lieu d’une forte identification cantonale. Là, l’on a droit aux soins les plus poussés. Pour ces deux raisons essentielles, toute remise en cause du statu quo est délicate.
Mais il n’y a aucune raison de baisser les bras. Personne n’a contesté le principe d’une collaboration et d’une planification commune. Il faut donc remettre l’ouvrage sur le métier. On nous a vanté par exemple les économies substantielles que rendrait possibles une centrale d’achat commune. Rien n’empêche de passer à la réalisation de ce projet.
Il serait illusoire toutefois d’imaginer que dans le domaine médical, qui est le lieu par excellence de pouvoirs et de susceptibilité professionnels forts, on puisse aboutir à des coordinations importantes sans la mise en place d’une autorité capable de les imposer. Le Rhuso prévoyait un conseil d’administration dont les responsables politiques faisaient partie. Il n’y aura pas de conseil d’administration, mais le rôle des politiques demeure et leur responsabilité en est renforcée. Comment ?

Mission et arbitrage

Il va de soi que les politiques n’ont pas à entrer dans le détail de la gestion. Ils ont en revanche deux pouvoirs à exercer : définir des missions, procéder à des arbitrages.
En ce qui concerne les hôpitaux universitaires, la mise en place d’une autorité de planification et de propositions de collaboration est une première exigence. Les membres de cette instance doivent disposer à la fois de hautes compétences professionnelles, sans être inféodés au milieu en place. Il appartiendra ensuite aux politiques des deux cantons ( les chefs de Département ) de retenir en commun les propositions utiles et d’exiger leur mise en application.
Naturellement, on peut imaginer que les deux responsables politiques deviennent les champions de la défense exclusive des intérêts cantonaux qu’ils représentent. La deuxième condition d’une coordination est donc d’instituer des instances d’arbitrage. Devraient composer cette instance les chefs des Départements des affaires extérieures et une présidence neutre. D’autres formules sont concevables, cela va de soi. Les commissions parlementaires communes font partie de ce dispositif.
Les hôpitaux ne sont qu’un chantier des collaborations futures. Car l’enjeu est plus vaste : ou bien les cantons, au-delà des bonnes volontés affichées, mettent en place des procédures efficaces d’harmonisation et de collaboration, ou bien le centralisme fédéral les bousculera. Mieux vaut des limitations partielles de compétence, celles qu’implique l’arbitrage, par exemple, que des transferts à l’État central. L’essentiel tient donc à la mise en place d’une véritable politique extérieure. ag

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3479 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3479

Thématiques

En relation

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP