Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Le premier geste politique de J.-P. Delamuraz

C’était dans le foyer d’étudiants aménagé dans un ancien restaurant, le Guillaume Tell, sous réserve de mémoire fidèle. Il était situé au haut de la Barre, en ce temps où l’Université était entièrement logée à la Cité et à Rumine. Un groupe d’étudiants tenait conférence de presse pour présenter un manifeste. J’y assistais pour le journal Le Peuple.
Le manifeste était dans l’esprit du temps. S’il m’en souvient bien, il revendiquait pour l’étudiant un statut reconnu donnant droit notamment aux bourses d’étude. Peut-être même clairement à gauche et l’on pouvait voir dans l’animateur un futur socialiste. Il s’appelait Delamuraz, son manifeste n’était pas titré en forme de revendication mais portait, plus énigmatique, le nom de « Manifeste du Grenet ».
Le Grenet est une modeste rivière qui se jette dans la Broye. Elle a la particularité d’être alimentée par deux affluents qui prennent leur source de chaque côté de la Tour de Gourze et portent des noms d’une fantasmagorie à la Böcklin : la Mortigue et la Neirigue. Aucune rivière ne s’approche si près du bassin lémanique, moins de 3 km, sans s’y jeter. Mais un captage permet de détourner une partie du Grenet dans le lac de Bret au profit de la Ville de Lausanne, qui l’exploite comme réserve pour son réseau d’eau.
Les interprétations rétroactives d’un destin sont faciles. Mais déjà le besoin, par tempérament extraverti, de s’affirmer ; déjà le choix d’un réformisme concret ; déjà le goût d’un ancrage géographique dans ce centrisme vaudois du partage des eaux européennes et déjà la symbolique de l’eau.
Définissant les objectifs de la Suisse dans une interview d’adieu, Delamuraz conseiller fédéral plaçait, en numéro un, la formation. Par cette conviction, il assurait la continuité avec son premier geste politique, il y a quarante ans, quand il n’était pas encore radical. ag

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3453 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3453

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP