Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Mauvais climat au Conseil national

Accord de Paris: savoir vouloir les conséquences de ce que l’on veut

Le Conseil national adhère aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Mais il fait tout pour que la Suisse ne puisse pas les atteindre.

Les débats du Conseil national sur la révision totale de la loi sur le CO2 montrent qu’une majorité de parlementaires est encore loin de saisir les enjeux du changement climatique. Ces enjeux, les tout récents Scénarios climatiques CH 2018 les ont pourtant clairement exposés.

Certes le Parlement, plus exigeant que le Conseil fédéral, avait visé une limitation du réchauffement à 1,5°C. Pour ce faire, il faudrait atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, à savoir se passer du charbon, du gaz et du pétrole à cette date. Mais lorsqu’il s’agit de se donner les moyens de cette ambition, la majorité UDC/PLR, avec parfois l’aide de quelques PDC, prône la souplesse nécessaire aux entreprises, des délais allongés pour les propriétaires immobiliers et des solutions pas trop coûteuses pour les consommateurs.

La Verte libérale Isabelle Chevalley, citant un banquier pour qui «les investisseurs devraient soutenir les entreprises mieux préparées à l’évolution climatique, car ce sont elles qui seront les plus génératrices de valeur à l’avenir», n’a pas réussi à ramener ses collègues à la raison économique. En optant pour la temporisation sous prétexte d’adoucir la médication, la majorité ne fait que repousser dans le temps des thérapies autrement plus douloureuses.

Quelques exemples. Le Conseil fédéral proposait des objectifs de réduction des émissions par étape. Contentons-nous de valeurs indicatives, décide la majorité car «il est non seulement difficile d’estimer avec exactitude le développement des énergies renouvelables dans notre pays, mais aussi d’évaluer la réduction à terme des émissions de gaz à effet de serre», argumente le PLR Jacques Bourgeois. Surtout quand on affaiblit systématiquement les mesures propres à atteindre ces objectifs! Cette même majorité consent à abaisser la valeur d’émission des véhicules automobiles, mais inclut dans la moyenne les véhicules électriques, ce qui permettra l’importation de voitures à fortes émissions.

Certificats d’émission

La compensation des émissions indigènes par des réductions à l’étranger a la cote. Apparemment le raisonnement se tient. La Suisse a déjà beaucoup réalisé sur son territoire. Tout effort supplémentaire coûte plus cher qu’un investissement à l’étranger, là où il reste beaucoup à faire.

D’où l’intérêt pour les entreprises helvétiques d’acheter des certificats à des Etats ou des entreprises étrangères dont la contrepartie financière sert à la réduction de leurs émissions. La Fondation centime climatique, une initiative de l’économie suisse financée par un prélèvement de 1,5 centime par litre d’essence entre 2006 et 2012, a ainsi acquis 16 millions de certificats et compte poursuivre sur cette voie. Alors que le Conseil fédéral proposait de limiter à 40% la part de réduction des émissions réalisées à l’étranger, le National a tout simplement supprimé cette limitation.

Or des doutes se font jour quant à l’efficacité réelle de cette pratique. Le contrôle de la qualité des travaux entrepris pour la réduction des émissions reste lacunaire. Les effets d’aubaine ne sont pas exclus: la réduction aurait été réalisée même sans l’obtention de la contrepartie financière représentée par le certificat. Pas plus que n’est exclue la comptabilisation à double de la réduction: par l’Etat vendeur et par l’Etat acheteur.

Pour l’heure le Parlement mise sur les profits à court terme plutôt que sur la préservation à long terme des fondements d’une économie durable.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/34112
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/34112 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP