Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

L’Islam entre dans les écoles, enfin, et sans faire de bruit

Après la Nouvelle Histoire des Suisses, celle du monde…

Photo CDIIP
Photo CDIIP

En 711, les Arabes musulmans entrent en Espagne et l’occupent entièrement ou en partie jusqu’en 1492. Pendant ces 781 ans d’occupation, des jardins magnifiques, des monuments, des lieux de culte sont construits autant par les musulmans que par les chrétiens ou les juifs. Mais beaucoup plus important, les philosophes et les scientifiques de toute l’Europe viennent apprendre des Arabes et découvrir les écrits de l’Antiquité qui sont traduits à Tolède du grec vers l’arabe, l’espagnol (ordinaire) et le latin.

Tout cela je le lis dans le nouveau manuel d’histoire pour les écoles romandes et tessinoises. Le chapitre «El-Andalus», le nom que les Arabes avaient donné au califat de Cordoue, tient autant de pages que l’Empire romain ou les royaumes barbares. Cette période-clé de notre histoire, sans laquelle l’héritage égyptien, grec et romain ne nous serait pas parvenu – ou beaucoup plus tard par de nombreux détours – est enfin enseignée à nos enfants.

Et ces livres sont magnifiquement illustrés, pas dans le sens du luxe mais dans le sens de l’abondance et de l’intelligence du choix: des photos d’intérieur de mosquées, d’églises de synagogues, étonnamment ressemblantes; une carte de Tolède au 11e siècle avec tous les monuments religieux, des enluminures – dont une représentant un musulman et un chrétien jouant aux échecs, un plan d’une pompe à eau, et des photos d’objets utilitaires de toute sorte.

En outre une bonne partie du texte est constitué de citations d’auteurs de cette période: Al-Idrisi, Alvaro de Cordoue, Jean de Saint-Arnoul, Ibn Abdun, Averroès (selon lequel Cordoue est la ville du monde où il y a le plus de livres), ou de traducteurs comme Jean de Séville, Daniel de Morley ou Gérard de Crémone.

Il suffit de revenir quelques pages en arrière, au chapitre sur les royaumes barbares, pour se rendre compte que l’arrivée des Arabes en Europe a eu un impact considérable. C’est grâce à l’apport des musulmans que la Renaissance a eu lieu.

Je n’ai jamais eu la chance d’apprendre cela à l’école,  et l’un de mes voisins qui a fait de longues études universitaires m’a avoué qu’il n’avait même aucune idée du fait que les Arabes avaient occupé l’Espagne pendant si longtemps et diffusé certaines des connaissances qu’il avait étudiées.

Ce manuel – ou plutôt ces manuels parce qu’il y en a plusieurs selon les âges, avec livres du maître, livres de l’élève, questionnaires pour l’élève: une pile de 20 cm de haut – est une première: la première fois que les cantons romands arrivent à se mettre d’accord sur un même texte. Le coup d’envoi a été donné en 2010 et certains manuels sont encore à la phase probatoire.

Comme le dit avec le sourire Simone Forster, la responsable d’un dossier de L’Educateur consacré aux «Fabriques de l’histoire», les Français et les Allemands qui se sont mis ensemble pour écrire un manuel commun d’histoire du 20e siècle ont mis moins de temps que les Suisses.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/33751
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/33751 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Discussion

  • Cette information me réjouit. Je pense aux livres de 1) Ali Benmakhlouf “Pourquoi lire les philosophes arabes” Ed. Albin Michel et 2) Delphine Horvilleur et Rachid Benzine “Des milles et une façons d’être juif ou musulman”, Ed. Seuil.

Ecrire un commentaire

Les commentaires ne sont mis en ligne qu'après validation par nos soins. Nous vous remercions de vos compléments et remarques, et encourageons une discussion vigoureuse mais courtoise et respectueuse. Nous nous réservons de ne pas publier les textes dont la forme ou le contenu ne sont pas appropriés.

Commentaire (max. 2000 signes)

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP