Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Après «Le Matin», «Le Constantin» sportif?

Les spéculations vont bon train sur une renaissance du titre sous forme papier ou numérique

Photo DP
Photo DP (licence CC)

Ce samedi 21 juillet,Tamedia met fin à l’existence du quotidien Le Matin dans son édition papier. Le journal devrait cependant continuer son existence sur Internet. Le Matin Dimanche, lui, poursuivra sa course.

Nous avions évoqué ici (DP 2210) la possible création d’un Matin Sport sur Internet. La rubrique sportive du Matin constitue le cœur du journal, bien davantage que les pages people ou les petites annonces coquines. Le projet est venu de là où on ne l’attendait pas. Christian Constantin, le flamboyant promoteur immobilier valaisan et propriétaire du FC Sion, veut créer un média sportif papier et numérique et en discute avec Pietro Supino, le patron de Tamedia. Il évoque la parution de 18 ou 20 numéros papier par année.

Deux possibilités sont envisagées pour le financement de ce nouveau média. Ou bien la rédaction sportive de Tamedia, qui sous le nom de Sport-Center dessert tous les quotidiens romands du groupe, vendrait ses prestations à Christian Constantin lequel réunirait des partenaires pour financer son journal. Ou bien la création d’un nouveau média se ferait par Tamedia lui-même, accompagné par des investisseurs autour de notre homme d’affaires valaisan qui en garantirait l’équilibre. Dans les deux cas, le risque est du côté de Christian Constantin qui apporte l’essentiel du financement pour un bénéfice incertain.

Le propriétaire du FC Sion a une personnalité pour le moins controversée. Tout le monde a entendu parler de lui dans notre coin de pays, et pas forcément de manière positive, mais on ne peut nier son talent pour les affaires. Alors pourquoi se lancerait-il dans une opération aussi aléatoire et pourquoi Tamedia se montre-t-il intéressé?

Quelques éléments de réponse. Tout d’abord le projet d’un journal papier paraissant 18 fois par année est de la poudre aux yeux. Le lecteur veut suivre son équipe de foot favorite à travers des commentaires journalistiques avant et après chaque match. Le championnat suisse de football se déroule sur 36 journées. Il faut ajouter les matchs de coupe et ceux de l’équipe nationale, soit entre 45 et 50 jours par an. Beaucoup d’amateurs de sport suivent également de près le hockey sur glace, autour de 70 journées de compétition par an et pas forcément aux mêmes dates que le football. Le ski, le tennis, le cyclisme, d’autres sports populaires comme le basket ou le volley ont aussi leurs passionnés. Le tout sans oublier les coupes d’Europe ou du monde ni les Jeux olympiques d’hiver ou d’été. En bref, un journal sportif est forcément un quotidien – ou n’existe pas.

Si Pietro Supino entre en matière, nous pouvons en conclure qu’il se montre sceptique en ce qui concerne les chances du Matin généraliste de subsister sur Internet. Le but de Tamedia, on peut le supposer, n’est pas de se cannibaliser en publiant les mêmes papiers ou presque dans Le Matin numérique et dans Le Constantin sportif. La logique voudrait que le travail du Sport-Center soit réservé aux grands quotidiens régionaux comme aujourd’hui et au futur journal des sports. Un Matin numérique sans le sport, et même avec, risque de disparaître assez vite. Mais le Sport-Center de Tamedia, travaillant pour 24 Heures, la Tribune de Genève et vendant ses prestations à un tiers sans prendre trop de risques financiers peut devenir l’un des centres de profit pour le groupe.

Et Constantin, qu’a-t-il à y gagner? Dans le domaine du spectacle culturel, le public a deux sources d’information: la promotion et les papiers de presse. On sait les sommes gigantesques dépensées en publicité par les producteurs de cinéma. En face d’eux, le travail de la presse, toutes présentations et critiques confondues, apparaît bien minuscule. Il en va largement de même pour les festivals et les concerts. Dans le sport, en Suisse, la promotion reste très limitée. Le travail d’information et de communication demeure presque entièrement l’affaire de la presse, journaux locaux et télévisions.

Or un sponsor veut que son nom soit vu, apparaisse dans les médias, à la télévision et dans les photos des pages sportives du Matin. Un partenaire financier risque de réduire sa participation si les possibilités d’exposition médiatique diminuent. Et c’est toute l’économie du sport professionnel en Suisse romande qui peut soudainement vaciller avec la fin du Matin. Et pas seulement Christian Constantin, même s’il l’a peut-être pressenti avant les autres.

Ajoutons que le financement des clubs en Suisse romande est souvent une affaire de promoteurs immobiliers, d’entrepreneurs de travaux publics, de garagistes, de restaurateurs, de tout un petit peuple qui a réussi dans des métiers difficiles et qui ne vendent pas leurs prestations sur Internet ou les réseaux sociaux. Le Matin numérique ne va sûrement pas beaucoup les intéresser.

Le projet d’un Constantin sportif papier a-t-il pour autant une possibilité d’être, ne disons même pas rentable, mais au moins d’équilibrer ses comptes? Pas sûr. Une version purement numérique? Qui sait. La suite au prochain épisode…

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/33437 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/33437

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP