Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Exposition : Les bunkers jouent à cache-cache

Les Archives de la construction moderne exposent à l’Ecole Polytechnique de Lausanne vingt-neuf photos de bunkers de Leo Fabrizio, jeune diplômé de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL). Il a travaillé plus de trois ans sur ce thème, parcourant la Suisse à la recherche de ces ouvrages de fortification édifiés au milieu du xxe siècle, parfois dans des endroits difficilement accessibles.
Le titre Vingt-Neuf Homotypies souligne l’étonnante ingéniosité déployée par les militaires pour faire prendre à leurs bunkers la forme et la couleur de leur environnement. Ces fortifications se camouflent en insignifiantes maisons, en chalet d’alpage, en forêt de sapins métalliques ou en parois rocheuses.
Dans certaines œuvres, trouver le bunker devient un jeu de devinette tant il est bien camouflé. Seules des tôles ondulées derrières des fenêtres trahissent sa fonction aux spectateurs avertis. Ailleurs, le bloc de béton brut jure dans un paysage montagneux, au bord d’un lac ou aux alentours d’une ferme. Volontairement absent, le regard du photographe semble neutre et ne rien offrir de plus qu’une transcription de ce qu’il y a à voir. Evitant le paysage kitsch dont raffolent les films indiens si à la mode aujourd’hui et la critique de l’esprit étriqué du «réduit national», les œuvres mettent en scène, sans commentaire, la relation entre ces constructions sobres et leurs environnements parfois majestueux.
Cette exposition atteste du regain d’intérêt que suscite l’autochtone chez certains artistes suisses, comme dans l’exposition Siedlungen, Agglomerationen de Fischli et Weiss ou celle organisée en 1999 par Martin Heller sur le thème de l’autoroute. Avec une pointe de provocation, Leo Fabrizio travaille actuellement sur une série de photographies intitulées Pizzascape, qui propose un panorama de la gastronomie suisse sous vide.

Vingt-Neuf Homotypies,
EPFL, Bâtiment SG,
jusqu’au 16 novembre.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3311 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3311

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP