Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Arts plastiques : Schaulager : le premier «stockexpo» d’art contemporain

Quoi de plus triste pour une collection d’art que d’être confinée dans un dépôt où les œuvres sont empilées dans des caisses inaccessibles ? C’est ce qu’a dû penser Maja Oeri, présidente de la Fondation Emmanuel Hoffmann à Bâle, en lançant l’idée novatrice du Schaulager. Ce nouveau lieu n’est ni simple entrepôt, musée ou exposition permanente et pourtant un peu de tout cela : un «stockexpo» ou Schaulager en allemand. Les étages supérieurs sont réservés aux quelque 650 œuvres d’art contemporain non exposées que possède la Fondation. Bien visibles, suspendues aux murs ou installées dans des pièces adaptées, les œuvres sont conservées sans souci pédagogique, dans l’ordre alphabétique du nom des artistes. Seuls les professionnels, entendez les historiens de l’art et les collectionneurs, pourront y avoir accès. Au rez-de-chaussée et à l’étage inférieur, une exposition sera organisée pour le grand public, une fois par an (de mai à septembre).
Perdu dans la zone industrielle du Dreispitz à dix minutes de la gare de Bâle, le bâtiment à cinq faces semble hermétiquement clos. Les architectes Herzog et de Meuron ont littéralement fait croître du sol un volume massif dont les parois ont été recouvertes par le matériel d’excavation. Ce caractère brutal semble devenu une marque de fabrique de l’architecture suisse contemporaine. Seul un panneau au graphisme des plus sobre indique au visiteur qu’il n’y a pas d’erreur sur le lieu. Il est d’autant plus surpris de découvrir à l’intérieur un espace ouvert et lumineux. Le Schaulager accueille jusqu’au 14 septembre une rétrospective consacrée à Dieter Roth. Choisir pour l’inauguration d’un lieu destiné à la préservation et à la conservation, un artiste dont l’œuvre est construite autour de l’aspect éphémère des choses est un clin d’œil ironique, apprécié par le visiteur étonné de se voir interdit un si bel espace voué essentiellement à l’entreposage des œuvres.

Schaulager, Ruchfelstrasse 19, Bâle/Münchenstein jusqu’au 14 septembre, ma-ve 12h-18h, je jusqu’à 19h, sa et di 10h-17h

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3304 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3304

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP