Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Recherche : Bologne & Bruxelles

Le communiqué de presse de la délégation suisse à la deuxième conférence du suivi de Bologne à Berlin exsude d’allégresse. En signant la déclaration de Bologne, trente-sept Etats européens se sont engagés à réaliser d’ici 2010 un «espace européen de la formation supérieure». Le chantier est grand et les embûches nombreuses mais le processus a indéniablement du momentum. A la conférence de Berlin, la commissaire européenne à l’éducation, Viviane Redding, était invitée et non organisatrice. Le processus européen le plus dynamique aujourd’hui dans la formation supérieure se construit en dehors de l’UE. L’explication est en partie historique, puisque le processus de Bologne est né de l’initiative du ministre français de l’éducation Claude Allègre, à la conférence de la Sorbonne en 1997, entraînant trois autres ministres de l’éducation européens (Danemark, Grande-Bretagne et Italie). Il a été solennisé l’année suivante dans la plus vieille université européenne.

Un espace communautaire pour la recherche
Parallèlement à l’espace de la formation supérieure, s’impose l’instauration d’un espace européen de la recherche. Idée formulée par le commissaire européen à la recherche Philippe Busquin, entérinée par le Conseil des ministres en mars 2000 à Lisbonne. L’espace européen de la recherche est une vision d’ensemble qui veut à la fois optimiser les infrastructures à l’échelle de l’Europe, mettre en réseau les centres d’excellence, exploiter les réseaux électroniques, mettre en œuvre de manière plus coordonnée des programmes de recherche nationaux, stimuler la création d’entreprises et les investissements de capital-risque, introduire une dimension européenne dans les carrières scientifiques, ou encore accroître la place et le rôle des femmes dans la recherche.
L’Union européenne est déjà une force majeure dans le paysage de la recherche ; mais le sixième programme-cadre, un mastodonte de plus de quinze milliards d’euros, fait oublier qu’en Europe, près de 90 % des efforts publics de recherche sont menés au niveau des nations. On estime en effet que l’investissement total dans la recherche universitaire et dans les agences nationales de soutien de la recherche est de l’ordre de quarante milliards d’euros par an.

Des programmes
en réseau
Tenant compte de ce rapport de force, le Conseil européen de Lisbonne avait invité à «établir des mécanismes permettant de mettre en réseau les programmes nationaux et communs de recherche, à titre volontaire et en fonction d’objectifs librement choisis».
Un groupe d’experts, mandaté par la présidence danoise de l’UE et dirigé par l’ancien directeur général de l’UNESCO Federico Mayor, vient de publier un rapport intermédiaire sur la vision des chercheurs de l’espace européen de la recherche. Il y est demandé la création d’un conseil de recherche européen, émanation d’un réseau des fonds nationaux, qui rende des comptes au Parlement européen. Ce conseil aurait la responsabilité de gérer un fonds de la recherche fondamentale, dont le budget viendrait de l’UE. Le fonds serait administré à la manière des fonds nationaux (dépôts de projets individuels, revus par les pairs, recherche libre). Philippe Busquin a réservé sa réponse, mais il se pourrait que le monde de la recherche fondamentale aussi s’organise rapidement en contournant ce qui est perçu comme lourdeur de la construction européenne : bénéficier à la fois de l’opulence des programmes européens sans abandonner l’autonomie conférée par les fonds nationaux, largement autogérés.

www.ercexpertgroup.org
Nature, 2 octobre 2003.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3280 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3280

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP