Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Recherche : Prends l’argent et tais-toi!

Jamais, dit-on, administration américaine n’a tant malmené et ignoré le monde de la recherche. Il a fallu neuf mois pour nommer le ministre de la science, autrement dit le «conseiller à la science» du président. Il a encore fallu deux ans pour pourvoir le poste de directeur du National Institutes on Health (NIH), la plus importante agence de soutien de recherche, dont le budget 2004 avoisine les 30 milliards de dollars.

Censures et restrictions
Dans l’intervalle, on a, entre autres, redéfini les concentrations légales d’arsenic dans l’eau potable, jeté le Protocole de Kyoto aux oubliettes, et réduit drastiquement la recherche publique sur les cellules souches (tout en laissant entière liberté à la recherche privée). De manière plus anecdotique, on a épuré les pages web officielles et fait disparaître les références aux études scientifiques sur l’avortement et le risque du cancer du sein, ou encore sur l’efficacité des préservatifs.
Dans notre société complexe, de nombreuses décisions politiques s’appuient sur l’avis de commissions scientifiques consultatives. Cet avis n’est valable que si l’on peut raisonnablement avoir confiance dans l’autonomie de ces membres et la «scientificité» de ces conseils. Avec un sans gêne qui force l’admiration, l’administration Bush a nettoyé ces nombreux comités scientifiques. Par exemple, les membres du Comité scientifique pour les questions de santé publique du Center for Disease Control (CDC) ont été entièrement remplacés. Le même sort a été réservé aux scientifiques chargés des métaux toxiques (plomb). Idem pour le Comité scientifique consultatif pour la recherche sur l’être humain, le Comité sur les tests génétiques, et, plus étrange, le Comité de coordination de la recherche en dystrophie musculaire. S’agit-il du renvoi d’experts reconnus, parce qu’ils n’ont pas voté pour le Président aux dernières élections Ð selon l’aveu public d’un professeur de psychiatrie proposé par ses pairs au Comité scientifique sur les dépendances ?

L’indépendance bafouillée
Plus choquant encore – en tout cas pour les mœurs suisses – l’administration américaine intervient même dans les comités scientifiques «purs», chargés d’évaluer «par les pairs» des projets de recherche. C’est ce qui est arrivé au Comité de lecture des projets dans le domaine des accidents de travail.
Parmi les conséquences directes du 11 septembre 2001 sur la communauté scientifique, il y a les difficultés à organiser des congrès internationaux. En fait, les restrictions aux frontières paraissent telles que certaines universités américaines recommandent à leurs étudiants «post-docs» issus de pays sensibles (y compris la Chine) à ne pas visiter leur famille, de peur de ne pouvoir revenir au laboratoire. L’administration veut encore introduire des restrictions dans les publications scientifiques, en introduisant une catégorie vague, dite «sensible mais non classé». Elle propose aussi une aide juridique aux agences scientifiques qui voudraient combattre les demandes d’information sur des projets de recherche selon les termes du «freedom of information act».
Bref, rarement une administration a été autant aux antipodes de ce qui est cher au monde scientifique «dire la vérité au pouvoir, développer la collaboration internationale, promouvoir la paix par le contrôle de l’armement, lutter pour un environnement sain, défendre l’égalité des chances dans l’éducation».

L’argent ne maque pas
Mais, la communauté scientifique est-elle révoltée ? Non. Elle est certes très malheureuse, mais elle n’est pas révoltée. Car le souci majeur, voire le lien affectif principal avec le gouvernement, c’est l’argent. Et de l’argent, malgré la crise économique, en dépit des déficits budgétaires gigantesques, il y en a plein. Le budget 2003 pour la recherche (R&D) s’élève à 123 milliards de dollars, en augmentation de 9%. L’année précédente, l’augmentation avait été équivalente. Bien sûr, avec 67 milliards de dollars promis au Pentagone, la recherche militaire reprend le dessus. Le renversement historique de l’administration Clinton en faveur de la recherche civile est donc effacé. Mais «non olet», même le noble Massachusetts Institute on Technology (MIT) a accepté sans sourciller de créer – nanotechnologie oblige Ð l’Institut du Soldat du Futur. ge

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3272 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3272

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP