Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Génie génétique: Maîtriser le clonage

Les Ra‘liens ont donc réussi leur opération médiatique en faisant la une des médias prêts à diffuser la nouvelle de leurs exploits, tout en soutirant aux victimes, soi-disant consentantes, 200 000 dollars par intervention. L’existence – ou plus probablement, l’existence dans un proche futur – d’êtres humains produits par le transfert du matériel génétique d’un humain adulte dans un ovule vidé de son propre matériel et porté à maturité dans une mère porteuse – a fait dire à certains commentateurs qu’une guerre nucléaire était préférable pour le moral du genre humain à l’existence perturbante de ce premier clone.
Il est intéressant de se rappeler que notre mère nature nous fait le coup d’un clonage réussi toutes les 300 naissances environs, certes sans recours aux pipettes.
Les appels se multiplient pour interdire ou faire cesser toute activité pouvant mener de près ou de loin à la maîtrise de la production d’êtres humains. C’est une mauvaise bonne idée.
Mais tout d’abord, il faut condamner, et non seulement moralement, l’action revendiquée par Clonaid pour expérimentation abusive sur l’être humain. Il est formellement interdit, dans toutes les réglementations d’employer chez l’homme, même avec son consentement, une procédure ou un médicament dont la sûreté et l’efficacité n’ont pas été démontrées chez l’animal. Or tout indique, chez les souris, clonées en particulier, que la méthode est dangereuse et échoue fréquemment, que le développement de leurs gènes peut être fréquemment anormale; tout indique encore, que ce type de clonage connaît des taux d’échecs extrêmement importants, et des développements pathologiques précoces nombreux.

Un clone n’est pas une photocopie
En outre, il faut combattre l’idée que les êtres ainsi clonés sont des photocopies, terme repris un peu partout. Et je passe sur le concept d’immortalité, propagé par les Ra‘liens, qui provient probablement de la lecture superficielle de vieux livres scolaires de biologie sur la sexualité des bactéries. La notion de photocopie est perverse. Elle s’aligne bien sûr sur l’impression de la toute puissance du gène, sur une idée que ce qui est moi irréductiblement, comme individu, c’est ma combinaison unique de la séquence d’ADN, qui permet de me distinguer et d’exister dans un monde globalisé, uniformisé et uniformisant.
Les jumeaux monozygotes, malgré leur ressemblance physique incontestable et perdurante, développent des personnalités contrastées. Ces «vrais» jumeaux, ont constitué longtemps le matériel d’étude pour différencier la part génétique et la part acquise des traits qui font l’espèce humaine (l’intelligence en particulier). Les vrais jumeaux séparés à la naissance et élevés par des parents adoptifs de statut socio-économique différent, testés pour leur quotient intellectuel (QI) ont amené les chercheurs à estimer l’héritabilité de l’intelligence. Les conclusions, difficiles, contestées souvent ont démontré qu’une part importante, mais jamais totale de la variabilité pouvait être expliquée par les gènes. Les gènes définissent l’imago, mais c’est la vie, l’histoire, qui façonne l’individu.
Il faut aussi faire un sort à la notion que les clones seraient des infra-humains (notion propagée probablement par le film Attaque des clones, épisode de Star Wars). Il faut recourir en fait à un test sophistiqué pour savoir si le bébé est cloné. Paradoxalement, les commentateurs qui paraissent le moins paniquer devant l’existence supposée de bébés clonés recourent à la tradition religieuse. Ainsi un commentateur évangélique écrit que c’est Dieu et non pas l’homme qui a créé Eve (nom du bébé) et qu’elle partage donc toute la dignité humaine; et Michel Revel, professeur à l’Institut Weizmann de Réhovot (Isra‘l) écrit dans Le Monde: «Il est essentiel de ne pas diaboliser la science, qui ne fait que proposer des possibilités qu’il est du devoir de l’homme d’utiliser pour le bien, renforçant ainsi la dignité humaine, afin de réparer la nature et agir comme associé à la Création, selon une expression chère à la pensée juive».
Pensée utile à retenir au moment où le Parlement suisse se saisit du projet de Loi sur les cellules souches.

«Pour un clonage humain maîtrisé», Le Monde, 4 janvier 2003.

«Fearing the worst should anyone produce a cloned baby», New York Times, 5 janvier 2003.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3269 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3269

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP