Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

OGM: La Chine, la Suisse et les autres

Ce n’est pas la première fois, certes, que nous dénonçons la commercialisation hâtive de plantes transgéniques. Il est des pays, les Etats-Unis par exemple où la rapide extension des surfaces plantées en coton ou maïs transgénique a été suivie d’une régulation par le marché : les fermiers ont fait leurs comptes (économies en pesticides versus coût plus élevé des semences), qui se sont révélés fréquemment défavorables pour les plantes recombinantes. D’autres, comme le Brésil, en interdisent toute plantation commerciale. En vain, semble-t-il, puisque l’on estime que dans certaines provinces, un tiers des champs de soja est illégalement planté en soja transgénique. La Suisse quant à elle, extrêmement frileuse, décourage même les plantations expérimentales, au point qu’aucun projet de recherche d’envergure n’est prévu.
Il est encore des pays où la production agricole est estimée de sécurité nationale, et la productivité fortement encouragée. C’est le cas de l’Inde et de la Chine. Si la première a été jusqu’à présent réticente à entrer dans le circuit commercial des plantes recombinantes, la situation de la Chine est très différente.
Celle-ci a construit, en cinquante ans, un système de recherche agricole puissant, employant quelque 70 000 chercheurs. En l’espace de cinq ans, les laboratoires chinois ont inséré et testé plus de cent vingt gènes dans cinquante espèces de plantes. La commercialisation de plantes OGM a été ainsi approuvée pour des espèces aussi diverses que le coton, la tomate, les poivrons, les pétunias et la papaye. L’investissement chinois, en biotechnologie des plantes, est estimé, pour 1999, à cent douze millions de dollars. Ailleurs, la recherche fondamentale en plantes OGM est «traditionnellement» du ressort privé, alors que 20 % de l’investissement public planétaire dans cette technologie se fait aujourd’hui en Chine.
Elle a donc la volonté politique de développer les plantes OGM, elle possède le savoir faire technique, et, selon une enquête publiée dans Science, elle a aussi mis en place les dispositifs de sécurité nécessaires. En fixant les prix des produits agricoles, le gouvernement encourage la plantation par les fermiers de ces nouvelles plantes (la réduction des coûts, pour le coton, est estimée à environ 750 dollars par hectare, économie que le paysan peut garder). En trois ans, la surface plantée en coton transgénique a passé de 2000 hectares à 700 000 hectares.
Tout suggère donc que la Chine deviendra une puissance scientifique et commerciale en matière de plantes transgéniques. (Elle développe par ailleurs des plans ambitieux en matières de poissons transgéniques à croissance rapide). Elle entraînera sans doute d’autres pays du Sud.
En attendant, la Suisse ratiocine sur sa Gen-Lex depuis bientôt dix ans. A sa décharge, elle a joué un rôle moteur dans le protocole de Carthagène, premier essai non entièrement transformé, de régler les passages transfrontaliers des produits OGM. ge

Sources : Science, janvier 2002 (pour la Chine). Revue Caros Amigos, avril 2002 (pour le Brésil), transmise par Virginie Estier.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3262 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3262

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP