Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Science et société: Orienter la recherche, en aval des laboratoires

Le principe de régulation pourrait devenir un outil pour contrôler les effets de la science sur nos sociétés.

Le projet de loi GenLex, tel qu’il sera soumis au Parlement, prévoit un régime généralisé d’autorisations en matière de dissémination d’OGM. L’expérimentation elle-même sera soumise au crible de la « pesée des intérêts », entre l’avantage espéré de la manipulation et le risque potentiel pour l’environnement. Or, comme nous le rappelle Jean-Jacques Salomon, « l’idée de limiter le désir de savoir, propre à la recherche scientifique, désir à ce point inné qu’il désigne, depuis Aristote, l’homme dans sa spécificité même, ne va pas de soi, du moins dans nos sociétés. »

Un nouveau contrat se met en place

De fait, le contrat entre science et société a longtemps été linéaire : le scientifique produit du savoir, sans considération pour les bienfaits pratiques, (qui résulteront de toute façon de cette accumulation) ; ce savoir neutre est appliqué en bien ou en mal ; qu’il engendre catastrophe ou dérive, la faute en incombera à la science (faute aux ingénieurs, aux techniciens, aux gestionnaires). Aujourd’hui, si la quête du savoir, ce « délice technique », reste un des biens les plus précieux, un nouveau contrat entre science et société est en train de se mettre en place. Le changement fondamental à mes yeux est que la révolution scientifique de cette fin de siècle, touchant aux matériaux, à la communication et au vivant a brouillé la distinction entre recherche fondamentale et recherche appliquée ; technologie et recherche se fertilisent mutuellement, l’ingénieur et le fondamentaliste se rejoignent, l’un ne peut blâmer l’autre lorsque menace la dérive ou l’accident.
Une première régulation peut se faire en aval des laboratoires. Les politiques de la recherche et de la technologie, plutôt que d’être à la traîne des options économiques peuvent, par incitation, orienter recherche et innovation d’avantage sur les fléaux présents ou pressentis ainsi que sur les dommages qui menacent l’environnement.
Ensuite, le principe qui peut guider la relation entre science et société est celui de la précaution, à condition qu’il ne prenne pas le sens paralysant de « faire la preuve de l’innocuité parfaite avant l’emploi ». Le principe de précaution servirait de guide à qui doit prendre les décisions, sans attendre l’établissement exhaustif des preuves scientifiques. Ce garde-fou permettrait que se conjuguent transparence et partage du pouvoir ; il stimulerait non pas la simple pratique des « portes ouvertes», mais le comportement d’un establishment scientifique faisant confiance au public et qui accepte de fixer les règles avec celui-ci. ge

Source : Jean-Jacques Salomon, Survivre à la Science, Albin Michel, 1999.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3221 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3221

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP