Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Election au Conseil fédéral: le camouflage tessinois

Un ticket à trois pour masquer une candidature unique

Photo Adrian Senn
Photo Adrian Senn (licence CC)

La succession de Didier Burkhalter devrait être l’occasion d’assurer au Tessin un siège gouvernemental et de mettre fin à une surreprésentation romande obtenue par accident. Mais la stratégie des libéraux-radicaux tessinois, comme celle du PLR suisse, vise un autre objectif. Le ticket à trois proposé aux Chambres fédérales ne constitue qu’un pseudo-choix.

Le PLR tessinois disposait pourtant de toutes les cartes pour offrir un véritable choix aux parlementaires fédéraux tout en assurant la représentation de la Suisse italophone. Laura Sadis, conseillère d’Etat durant deux législatures – elle a dirigé avec brio le département des finances et de l’économie – et ancienne conseillère nationale, présentait les qualités nécessaires. Mais voilà, dans le paysage politique tessinois, Sadis appartient à l’aile radicale centriste, plus portée à élaborer des solutions consensuelles qu’à imposer les préjugés idéologiques de l’aile libérale. Lors des élections cantonales, elle a ravi la place de sa collègue de parti Marina Masoni, figure phare de la droite dure. Une victoire que son parti ne lui a jamais pardonnée.

Car au-delà de la représentation du Tessin au Conseil fédéral, une revendication légitime, c’est la future majorité au sein du gouvernement qui est en jeu. Un exécutif clairement à droite, débarrassé des majorités changeantes qu’a favorisées la modération d’un Didier Burkhalter, voilà le fil rouge de la procédure de sélection de la candidature libérale-radicale. Premier épisode au niveau tessinois, la candidature unique d’Ignazio Cassis qui multiplie les signes d’obédience à cette ligne dure, en particulier sur nos rapports avec l’Europe. Et la mise sur la touche de Laura Sadis.

Mais il faut proposer un choix aux parlementaires fédéraux. Deuxième épisode, PLR genevois et vaudois se ruent dans la brèche et le groupe parlementaire fédéral adoube trois candidats, dont la femme qui manquait à l’appel après le verrouillage tessinois. Ne soyons pas dupes: les deux Romands jouent les faire-valoir de Cassis, car la surreprésentation francophone au Conseil fédéral ne saurait durer une décennie encore. N’oublions pas que la présence de trois Romands au gouvernement fédéral résulte de l’échec du scénario échafaudé en 2015 par l’UDC: trois candidats des trois régions linguistiques pour faire émerger le favori du parti, le Zougois Thomas Aeschi.

Faut-il néanmoins abandonner le souci des équilibres régionaux au profit des qualités personnelles des candidats? Les soutiens de Pierre Maudet vantent ses compétences, critère qui devrait prévaloir sur ceux du sexe et de la région. Certes Maudet surpasse de loin ses colistiers: expérience de l’exécutif, dynamisme, vista

Mais le gouvernement d’un pays aussi divers que la Suisse n’a rien à voir avec la conduite d’une entreprise. Des magistrats techniquement à la hauteur ne suffisent pas à assurer l’équilibre des intérêts et la prise en compte des multiples diversités de la collectivité helvétique. Si l’italianité du futur magistrat revêt une telle importance, c’est bien parce que la cohésion du pays est en jeu. Fondé ou non, le sentiment d’abandon qui habite le Tessin ne peut être ignoré. Depuis plus de 20 ans, les Tessinois tournent le dos à la Suisse, exprimant avec rage une fermeture, un isolationnisme qui à terme pourraient se révéler dangereux pour l’unité nationale.

Dans cette perspective, le PLR ne joue pas le jeu qu’on est en droit d’attendre d’un parti gouvernemental. Ce jeu truqué, le Parlement peut encore le démasquer en ouvrant l’éventail des candidatures à d’autres papables italophones.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/32092
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/32092 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Ecrire un commentaire

Les commentaires ne sont mis en ligne qu'après validation par nos soins. Nous vous remercions de vos compléments et remarques, et encourageons une discussion vigoureuse mais courtoise et respectueuse. Nous nous réservons de ne pas publier les textes dont la forme ou le contenu ne sont pas appropriés.

Commentaire (max. 2000 signes)

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP