Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Souvenirs, souvenirs: Mon internet à moi, c’est quoi ?

Quinze ans d’utilisation du réseau. Que m’a-t-il apporté, qu’ai-je fait de cet outil ?

Au début, il n’y avait que le E-mail. Les utilisateurs étaient rares, et l’effort principal consistait à repérer les heureux propriétaires du nouvel outil. Il était de routine d’appeler le destinataire au téléphone pour lui annoncer qu’il avait reçu un message Ð cela se fait encore dans l’administration Ð, car les boîtes aux lettres ne s’ouvraient pas sans effort. Les messages étaient restreints à l’alphabet anglais et nous avons mis beaucoup de sueur à l’élaboration de protocoles sophistiqués de codage pour transmettre nos documents accentués et nos programmes. Melissa, le petit virus E-mail qui a fait la une, mardi matin à la radio, est un descendant lointain de ces efforts d’attacher du non-texte à nos messages. Bilan ? Alors que je n’ai pas encore vu un projet d’envergure entièrement dirigé par courrier électronique Ð à un moment donné, l’espèce humaine semble toujours avoir besoin de se téléphoner Ð le E-mail s’est avéré une condition nécessaire pour garder ses amis : ça sert à envoyer les photos de sa progéniture.

De la préhistoire à la modernité

Deuxième période, les conférences (regroupées alors dans USENET), messages envoyés et reçus d’une boîte aux lettres collective. Ma mémoire conserve quelques exemples : la diaspora vietnamienne qui se retrouve dans une de ces conférences, et chaque jour des dizaines de compositions anti ou pro oncle Ho ; les étudiants chinois aux USA et leur conférence, seule source en Occident qui puisse expliquer pourquoi le Tibet était et devait être chinois. Usenet, essentiellement universitaire, servait à faire circuler le soufre. Aujourd’hui, le voilà réduit Ð c’est le cas dans l’administration fédérale Ñ aux newsgroups de l’ATS.
Au sein de Usenet se développent des techniques et des conférences dédiées à la circulation d’objets autres que recettes de cuisine ou débats sportifs. Voici la période des objets cylindriques peu texturés, à résolution rapidement croissante. Le porno nous initie aux problèmes de résolution, de filtrage, de seuillage, de traitement d’image sans laquelle notre album médical et Fourmiz seraient encore en noir et blanc. L’augmentation du trafic générée par ces images a certainement accéléré la pose des fibres optiques à haute capacité qui constituent la colonne vertébrale d’Internet aujourd’hui.
Ceci pour la préhistoire. Mais nous voilà à l’ère d’Internet, c’est-à-dire de l’interface graphique facile d’utilisation. Ë quoi me sert-il, ce bel outil ? Fondamentalement, à maintenir nos réflexes de chasseur, notre tonus biologique. C’est le surf pour le surf, la cueillette pour survivre. Sur des milliers des sites visités, on ne revient jamais. C’est donc du plaisir, du ludique enraciné biologique.
Bien sûr il y existe des sites nécessaires à notre travail, souvent payants (bases de données médicales, abonnements à des revues on-line, par exemple), ou d’utilité basique (horaires CFF, bottin). Quelques sites généreux Ð dont le nôtre Ð sont à citer, par exemple celui de la NZZ ou du Monde Diplomatique. Mais en dehors de ces sites vraiment utilitaires, que vais-je visiter régulièrement ? La caméra braquée sur le Golden Gate quand il y a vraiment trop de brouillard sur le plateau suisse.
L’information sur Internet n’est pas assez fiable et je suis trop occupé (en fait, trop vieux) pour le chat, successeur interactif des conférences. Se développeront sans doute deux fils de l’Internet d’aujourd’hui, cette auberge espagnole : Internet 2, un réseau à accès restreint, à haute performance, reliant comme jadis seulement les universités et leurs hôpitaux, pour l’avènement de la télémédecine et des campus virtuels, et l’Intranet qui aidera peut-être à résoudre le besoin d’information accru généré par des firmes ou des administrations moins hiérarchisées.
Mais que fais-je moi, aujourd’hui, d’Internet ? Je commande des livres. ‚a marche bien, depuis les USA, l’Allemagne, la France, même de la Suisse. Belle revanche de Gutenberg sur le médium qui allait le remplacer. ge

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3204 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3204

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP