Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

PV2020: les détracteurs bien tranquilles d’Alain Berset

Les grandes entreprises et les milieux économiques sont loin d’être unis dans l’opposition à Prévoyance vieillesse 2020

Photo Olivier
Photo Olivier (licence CC)

Le 17 mars dernier, la loi sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 (PV2020) fait un score relativement serré en votation finale au Conseil national: 100 oui contre 93 non avec 4 abstentions d’élus sans doute en désaccord avec la consigne de refus de leur groupe. Car, pour certains élus bourgeois, le projet PV2020 représente bel et bien un compromis acceptable. Ce dont témoigne un comité bien étoffé d’élus et de personnalités bourgeoises de toute la Suisse en campagne pour le double oui.

Ignorant les avis nuancés, les opposants annoncent d’emblée une lutte acharnée. Or, à sept semaines du scrutin populaire, la campagne se poursuit sur le mode discret qui aura prévalu durant tout le printemps et le début de l’été. Plus surprenant encore, les opposants à la réforme des retraites, libéraux-radicaux notamment, «se sentent lâchés par l’UDC» qui se révèle un associé peu fiable.

Certes, l’essentiel des préparatifs a été fait: le développement d’un argumentaire, la création d’un site se réclamant d’une Alliance des générations et la constitution d’un comité éponyme composé d’élus et de représentants d’organisations économiques. Mais l’ensemble de l’opération «Sus à la pseudo-réforme» garde quelque chose d’inachevé. De toute évidence, les opposants peinent à sortir de leur réserve, pour ne pas dire de leur passivité.

Une alliance de circonstance

Ainsi du comité de la fameuse Alliance, dont la représentativité laisse à désirer: sur les quelque 380 membres issus de 25 cantons, on trouve tout juste 44 «latins» dont trois Tessinois (y compris Ignazio Cassis), 19 Vaudois (dont Isabelle Moret, mais pas Jacqueline de Quattro) et zéro Jurassien. Avec 68 membres, Schwyz est le canton le plus présent, devant Zurich (43), Argovie (28) et Berne (24). Les élus de l’UDC sont en nombre, mais seuls trois conseillers nationaux alémaniques, relativement peu connus du public, s’adresseront aux citoyens: le Schwyzois Alex Kuprecht (SZ) ainsi que les Bâlois Thomas de Courten et Sebastien Frehner, ce dernier principal signataire des textes postés sur le site dédié. Les autres parlementaires fédéraux et cantonaux pourront se contenter de faire de la figuration.

Seule organisation économique faîtière bien représentée dans le comité, l’Union suisse des arts et métiers a délégué la plupart de ses présidents cantonaux et divers responsables professionnels, rejoints par les représentants de l’hôtellerie et de la restauration dans les cantons touristiques.

L’Union patronale suisse a élaboré son propre argumentaire anti PV2020. Auquel plusieurs  fédérations patronales romandes n’adhèrent pas: le Centre patronal vaudois comme la FER genevoise préconisent l’acceptation des deux volets de PV2020 inscrits à l’agenda des votations fédérales du 24 septembre prochain et se retrouvent sur le plan national sous la bannière du comité bourgeois pour le double oui.

Economiesuisse et l’Union suisse des paysans sont absents, ce qui peut s’expliquer: la première s’occupe principalement d’affaires internationales et la seconde défend les intérêts du secteur agricole – plutôt favorable à la réforme proposée…

Grandes entreprises en mode prudence

Au niveau des plus grandes entreprises elles-mêmes, la dispersion le dispute à la discrétion.

Selon une récente enquête menée par la NZZ am Sonntag auprès des 25 plus gros employeurs de Suisse, les compagnies d’assurances Axa Winterthur et Helvetia ainsi que la société Roche et la Migros soutiennent ouvertement le projet de réforme énergiquement défendu par le conseiller fédéral Alain Berset. L’autre géant orange (Coop), qui s’était d’abord aligné sur l’Union patronale, a finalement rejoint le groupe des neutres comprenant la Bâloise, Raiffeisen, Swisscom et Swiss Life. Les 16 autres sociétés contactées ont préféré ne pas donner de réponse – sans doute pour ménager l’opinion de leur clientèle.

Parmi ces abstentionnistes se retrouvent notamment ABB et Schindler, La Poste et les CFF, Nestlé et Novartis, la Zurich assurances et Swiss Re ou encore Credit Suisse et UBS.

On connaît les études dénonçant la «dérive financière» de l’AVS diffusées par UBS. Elle conserve ses critiques et ne manque pas d’ajouter qu’on ne fera pas l’économie d’un relèvement de l’âge de la retraite, augmentation de l’espérance de vie moyenne oblige. Mais au final l’opinion de la plus grande banque de Suisse est nuancée, estimant que le projet de réforme PV2020 «a constitué une étape essentielle vers un financement durable» du premier pilier et que l’on est «sur la bonne voie».

Au total, la campagne en vue de la votation populaire du 24 septembre prochain n’a toujours pas la vigueur promise. La fin des vacances devrait sonner la cloche de son démarrage. Peut-être qu’à ce moment-là, le débat s’animera aussi sur Facebook, où la page de l’Alliance du double non est prise entre les deux feux de l’alliance de gauche et de l’alliance bourgeoise pour le double oui.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/31831
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/31831 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Ecrire un commentaire

Les commentaires ne sont mis en ligne qu'après validation par nos soins. Nous vous remercions de vos compléments et remarques, et encourageons une discussion vigoureuse mais courtoise et respectueuse. Nous nous réservons de ne pas publier les textes dont la forme ou le contenu ne sont pas appropriés.

Commentaire (max. 2000 signes)

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP