Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Science et Société: Le régime sans sel

Bonne nouvelle en cette saison de tyrannie médiatique des régimes :
le régime sans sel a du plomb dans l’aile.

Pourquoi y a-t-il tant de méfiance de la science, cette belle et rigoureuse amie du genre humain ? Méfiance qui s’est exprimée avec force dans la campagne sur l’initiative pour la protection génétique.
Parmi les causes : d’un côté Hiroshima et Bhopal, les « accidents » de la Big Science ; de l’autre, la formidable inculture générale dans les domaines techniques et scientifiques. Mais un autre phénomène sape le crédit de la science biomédicale : sa propension, bien relayée par les médias, à émettre des recommandations sur le style de vie ( en particulier alimentaire ) qui prennent rapidement des allures de lois, puis ensuite à les nuancer, voire à les abandonner, en laissant les croyants sur la touche.

Sel et mortalité

Exemple parmi d’autres : le chlorure de sodium. « Le sel, le plus mortel des poisons », titrait le New Scientist en 1980 ; la corrélation entre pression sanguine et utilisation de sel était établie par maintes études, études cliniques surtout, qui montraient généralement une baisse de l’hypertension avec la réduction de la consommation de sel. De monumentales études épidémiologiques furent lancées dans les années septante pour détecter l’effet du sel alimentaire sur la mortalité, surtout cardio-vasculaire. La mortalité, plutôt que des paramètres physiologiques intermédiaires tels que la pression sanguine, est en effet une mesure sûreÊÐÊencore qu’il faille attendre ( ici une vingtaine d’années ) pour compter les survivants. De 1971 à 1975, 20 729 individus furent examinés et leurs habitudes alimentaires notées. Le 30 juin 1992, on se mit à compter les survivants ; « les participants qui n’étaient pas morts à cette date furent présumés vivants », dit l’étude. Inutile de garder le suspense : aucune corrélation sérieuse ou explicable ne put être établie entre prise de sel et mortalité, pour les cardiaques comme pour les autres, pour les petits comme pour les grands mangeurs, pour les hommes comme pour les femmes. Aux États-Unis déjà, me dit-on, Ð bientôt chez nous ? Ð, le sel est de retour. Notons bien que cette étude souffre de faiblesses : le contrôle des habitudes alimentaires sur vingt ans et pour 20 000 participants ne peut pas être exhaustif ; on a mesuré une fois, puis on a estimé que les gens gardaient constantes leurs habitudes Ð ce qui a été montré par d’autres études.
L’étude d’ailleurs conclut, correctement, que ces résultats observationnels ne doivent pas servir à conseiller d’augmenter l’utilisation du sel. Quand la science émet des recommandations grand public, scientifiques et médiateurs oublient de scruter les conditions souvent précaires dans lesquelles des données humaines sont obtenues, oublient de mentionner l’aspect corrélatif et non causal des résultats, et feignent ignorer que le mécanisme cellulaire de l’effet est souvent encore inconnu. ge

Lancet, 14 mars 1998, p. 781-785.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3097 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3097

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP