Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Forum : La Suisse doit montrer l’exemple

Le compte à rebours a commencé. Le Sommet mondial sur la société de l’information se déroulera à Genève du 10 au 12 décembre. La ville de Calvin accueille jusqu’au 28 février la deuxième conférence préparatoire. Bien que l’événement reste encore largement confidentiel, son thème n’en est pas moins capital : les technologies de l’information et de la communication – Internet en tête – sont de puissants véhicules d’idées et d’images, qui influencent nos modes de vie, de pensée et de consommation.
L’un des enjeux majeurs de ce Sommet est la place donnée à la société civile. Les textes officiels appellent clairement à sa participation active et effective. Ils invitent par là à jeter les fondements d’une nouvelle forme de «gouvernance», véritablement démocratique, transparente et tripartite. C’est-à-dire incluant, dans une écoute réelle et réciproque, les gouvernements, le secteur privé et la société civile. Ce serait une manière de dépasser à la fois le seul espace intergouvernemental et la logique binaire de la confrontation (pouvoir/contre-pouvoir), tous deux insuffisants face à la complexité des problèmes actuels.
Le rôle d’un tel Sommet est de définir un cadre et des mécanismes – de régulation et de financement – permettant de promouvoir l’information comme bien public, de lutter contre sa dégradation en marchandise et instrument de manipulation. Cela implique que l’accent ne soit pas mis seulement sur les infrastructures (pour le Sud) et les marchés potentiels (pour le Nord), mais sur le droit des citoyens à être informés et à communiquer. Essentiel à cet égard est le développement des capacités – personnelles et communautaires – à s’approprier les outils et à produire des contenus locaux, en fonction des besoins et des spécificités culturelles.

La participation des ONG est remise en question
Sans la société civile, la réalisation de tels objectifs est impossible. Or, il faut malheureusement constater qu’on est encore loin de sa pleine participation, promise au départ par le Sommet. Les bidouillages politiques ont propulsé l’Union internationale des télécommunications – agence technique complètement fermée aux ONG – à la tête du processus et divisé la manifestation en deux phases : Genève en 2003 et Tunis en 2005. La première conférence préparatoire, en juillet dernier, a surtout révélé la peur et le manque de volonté politique des gouvernements. Celle qui vient de démarrer ne laisse rien augurer de bon : le document de référence a été préparé dans une «semi-clandestinité», on ne sait pas si les sous-commissions où se prennent les décisions auront lieu à huis clos ou non, et les médias sont quasiment exclus des débats.
Il est temps que les choses changent. La société civile a accumulé une telle dose de frustrations que si certains signes d’ouverture réelle ne sont pas donnés ces prochains jours, la perspective d’un contre-sommet n’est pas impossible, ainsi que cela a été évoqué à Porto Alegre. Plus grave encore pour la Suisse, qui s’est battue pour organiser ce Sommet et a investi plus de vingt millions de francs, Genève pourrait n’être alors que le lever de rideau du Sommet de Tunis.

La Suisse doit faire des propositions fortes
Ce n’est pas ce que souhaite la Plateforme suisse pour la société de l’information, qui regroupe une trentaine d’ONG et associations de professionnels des médias. Le tir peut encore être corrigé, mais il faut pour cela que les autorités suisses fassent preuve de plus d’engagement, d’audace et d’imagination que jusqu’ici. Cela signifie notamment un leadership plus affirmé, une diplomatie plus active, une meilleure collaboration entre les offices compétents, une coopération plus étroite avec la société civile, un réveil de la classe politique. Si la Suisse veut saisir pleinement la chance de ce Sommet de l’ONU – le premier sur son territoire – elle doit devenir une vraie force de proposition, un catalyseur sur le plan international et un exemple en matière de «nouvelle gouvernance».
Dans cette perspective, la Plateforme suisse demande la création rapide d’une taskforce nationale de haut niveau, réunissant tous les acteurs susceptibles d’apporter leur contribution au processus du Sommet. Une telle instance – authentiquement tripartite, permanente et transparente – serait non seulement un espace de réflexion et d’échanges où s’élabore cette vision de la société de l’information qui fait tant défaut, mais aussi un laboratoire de nouvelles formes d’organisation et de partage du pouvoir. La proposition est actuellement sur la table du Conseil fédéral.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3084 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3084

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP