Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Le coût du pouvoir

Ce qui est difficile

Mettre en gerbe des idées sur la « responsabilité gouvernementale », alors qu’elles ne sont pas encore arrivées à maturité.
Exercer un pouvoir hiérarchique qui prive en partie d’interlocuteurs et d’interlocutrices critiques et créatifs. Se rendre compte, au cours d’une séance, que l’on inspire la crainte… parce qu’on peut donner des ordres sans avoir préalablement convaincu. Garder, malgré ses propres angoisses, la courtoisie et la disponibilité envers celles et ceux que «l’autorité » pourrait écraser.
Accepter que mille obligations chamboulent quotidiennement la réflexion. Se faire dicter les urgences, au lieu de faire évoluer les priorités, organiquement et dans le dialogue.
Trancher dans le vif, sans savoir si des pans d’informations utiles sont éventuellement restés dans l’ombre, ont peut-être fait l’objet d’une rétention par omission ou commission.
Revendiquer le droit d’avancer d’une approximation à l’autre vers une solution de plus en plus précise. Rendre transparent un tel processus, plutôt que de faire semblant de sortir de son chapeau des théories de lapins tous viables et parfaits.
Refuser l’instinct territorial, le « chacun pour soi et Dieu pour tous » dans l’exercice du pouvoir collégial: l’absence de cohérence et de cohésion n’est pas dépourvue de confort. Se mêler des affaires des autres départements… et accepter la réciproque.
Trouver le temps de faire le deuil d’un ami, de pleurer de tristesse et d’horreur, d’apprivoiser le souvenir d’une rencontre, d’un sourire, comme autant d’instantanés… et se résigner à ne plus jamais en ajouter d’autres à la collection.
Vieillir, grossir, assumer ses cernes sous les feux de la rampe. Se prendre parfois en flagrant délit d’hypocrisie, faire semblant de reconnaître des gens et rationner sa disponibilité.
Défendre bec et ongles son jardin secret, alors qu’on avait l’habitude d’y inviter tous ceux qui passaient par là. S’opposer, parce qu’elle est mensongère, à la personnalisation du pouvoir (on ne fait rien toute seule), mais accepter d’incarner une idée, de donner corps à un espoir, d’accorder sa caution à un projet.
Peser sur ses amis, sur sa famille, sur ses proches, accepter pour un temps de recevoir plus de tendresse et de soutien qu’on ne peut en donner.
Etre une « militante en disponibilité », c’est-à-dire ne plus participer jour après jour à un projet commun, laisser d’autres jouer pleinement leur rôle de contre-pouvoir.

Ce qui est facile

Respecter les autres membres du gouvernement (ils méritent ce respect), se battre avec eux pour faire aboutir des projets, trouver des compromis, perdre ou gagner selon les jours, renoncer à toute critique publique qui affaiblirait un collègue.
Travailler beaucoup, se lever à l’aube et se coucher tard, apprendre tous les jours avec ténacité et modestie. Payer de sa personne.
S’approprier les bonnes idées des collaboratrices et des collaborateurs, prononcer de bons discours écrits par d’autres, jouer le rôle de figure de proue d’un navire dans lequel œuvrent des milliers de personnes.
Rester fidèle à ses convictions profondes et considérer la responsabilité gouvernementale comme une chance et une expérience passagère.
Rire du côté cocasse de certaines situations et ne pas se gonfler la tête. Désacraliser le pouvoir et le rendre plus proche des gens.
Faire le tri des critiques, accepter celles qui permettent de s’améliorer et ne pas prêter attention aux autres. Ecouter.
Ruth Dreifuss

Ce texte a été publié pour la première fois en 1994 dans Passions (DP 1183), un numéro spécial consacré au septantième anniversaire d’André Gavillet.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3026 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3026

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP