Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Mots pour mots: Discours de Ruth Dreifuss au Congrès de Lugano (extrait)

Lors du Congrès socialiste, Ruth Dreifuss a rappelé les priorités qui doivent conduire la politique du PSS : solidarité, fidélité aux principes de la gauche politique et syndicale, mais aussi responsabilité gouvernementale. Extraits.

[ ?] Le service public ne se réduit pas, comme je l’ai entendu de la part de radicaux, au service au public. Laissons cela à toutes les entreprises qui visent, ce qui est bien le moindre, à bien soigner leur clientèle. Mais le citoyen n’est pas un client. Il a droit à l’efficacité, mais aussi à l’équité, à la garantie d’accès, quelle que soit sa fortune, quels que soient ses revenus, quel que soit le lieu où il habite. A l’heure où recommencent les négociations de l’OMC sur le libéralisme en matière de services, il est particulièrement important d’éviter cette confusion. Car nous risquons, sinon, d’être bientôt confrontés à la transformation de la santé et de l’éducation en biens marchands. Le service public, ce n’est pas, je le répète, le service au public ; c’est le service au peuple, à la société dans son ensemble. Et c’est à cela que nous, socialistes, veillons.

Socialisme arc-en-ciel

Nous avons su, plus qu’aucun autre parti, nous ouvrir aux nouvelles sensibilités de l’écologie, du féminisme, de la protection des consommateurs, de la
« globalisation » des droits de l’homme. Contrairement à ce qu’affirmait il y a peu la Neue Zürcher Zeitung, il n’est pas vrai que le PSS, seul parmi les partis socialistes européens, n’aurait pas ajouté des touches de couleur à son drapeau. Nous y avons mis du vert ? du rose fuchsia et bien d’autres couleurs de l’arc en ciel. Mais nous avons su garder le fil rouge, bien visible, de notre conviction profonde : la solidarité est la clé de voûte d’une société où il fait bon vivre. Loin d’être antagoniste, elle est bien la condition première de la réalisation des projets de vie.

Socialisme et pouvoir

Nous sommes un parti gouvernemental. Nous avons un groupe important aux Chambres fédérales. Nous assumons, en Suisse, des responsabilités exécutives et législatives. Les habitants de notre pays doivent sentir que cela fait la différence. Ils veulent que nous soyons une force de proposition, ils attendent de nous que nous revenions à la charge aussi souvent que nécessaire pour aboutir, ils exigent des membres du gouvernement qu’ils influencent le plus possible les décisions du Conseil fédéral et qu’ils mettent l’administration au service du peuple. Ils espèrent que le courant passe entre le parti et les conseillers fédéraux, et que là où les uns touchent à leurs limites, les autres fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour repousser ces limites. Et j’ai le sentiment, en fait j’en fais l’expérience, que cela est bien le cas. J’en remercie tout particulièrement les membres du groupe socialiste aux Chambres fédérales, mais aussi les militants.

Le fil rouge

La décennie écoulée a été une période d’exceptionnelle dureté. Dureté de la vie quotidienne, avec le chômage ? et la peur du chômage. Dureté du travail politique, avec un endettement croissant de l’Etat Ð bien normal et même souhaitable en période de crise économique Ð prétexte à des attaques permanentes contre le rôle de l’Etat. Nous avons cependant, grâce à notre engagement, évité les démantèlements sociaux que d’autres pays européens ont connus, au temps où leurs gouvernements monocolores de droite sacrifiaient la solidarité et le service public sur l’autel du libéralisme intégral ? et des intérêts économiques particuliers. Nous pouvons aborder aujourd’hui, dans un climat conjoncturel plus favorable, les réformes nécessaires. En suivant toujours notre fameux fil rouge :
¥ celui d’une sécurité sociale consolidée, qui inspire confiance aux jeunes comme aux vieux,
¥ celui d’une volonté de maîtriser les coûts de la santé tout en garantissant l’accès de tous à une médecine de haute qualité,
¥ celui de mieux prévenir les maladies dites de civilisation : les maladies du cœur et de l’esprit étant à comprendre au sens propre comme au sens figuré,
¥ celui d’un choix raisonnable entre les domaines que le marché peut réglementer de façon satisfaisante et les domaines qui en appellent à une promotion et à une réglementation collective : l’égalité des chances dans la formation, l’égalité des salaires entre femmes et hommes, l’environnement,
¥ celui de la lutte contre le chômage et ses effets dévastateurs,
¥ celui de la solidarité avec tous les enfants de ce pays, quelles que soient les structures familiales dans lesquelles ils grandissent,
¥ celui d’une science responsable et d’une culture ouverte et créatrice,
¥ celui d’une riche démocratie participant aux progrès du bien-être dans le monde.

Obstinément

Il est nécessaire que le Parti socialiste formule ses principes et y reste fidèle. Notre système politique de démocratie directe vit de la diversité des opinions et de leur claire formulation. Le consensus dont nous avons besoin est un processus de rapprochement de points de vue différents, ce n’est pas un brouet dont les ingrédients seraient indifférenciés. C’est le résultat d’un effort, osons même dire d’une lutte ? ce n’est pas un affadissement des contributions initiales. Notre système politique a besoin d’une gauche qui se manifeste clairement et qui reste reconnaissable dans les compromis durement négociés. Voilà ce qui nous distingue de la plupart de nos partis frères en Europe, qui vivent dans un système d’alternance et doivent donc réaliser, pour accéder au pouvoir, les compromis que nous cherchons, jour après jour, avec les autres partis. C’est ainsi que nous marquons le développement de notre pays. Certaines des solutions que nous avons fortement influencées sont novatrices en Europe. Pensez à nos interventions dans les domaines suivants : l’environnement, les transports, la prévoyance vieillesse, le système des soins, la politique de la drogue, etc. Dans tous ces domaines, si nous avons donné les impulsions décisives, nous avons su trouver des partenaires et convaincre de larges majorités. C’est du solide. Bien sûr, nous faisons aussi l’expérience d’échecs cinglants (pensons simplement à l’assurance maternité), nous remettons l’ouvrage sur le métier. Obstinément.[ ?] Ruth Dreifuss

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/3025 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/3025
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP