Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Les sciences humaines, des emplois d’avenir

Un argumentaire de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales

Image ASSHS
Photo ASSHS

Les sciences humaines sont plutôt mal vues dans le grand public. A quoi peuvent bien servir des études de sociologie, de psychologie ou de sciences politiques?

Les étudiants y sont nombreux. Il est vrai que ces formations ont la réputation, erronée si on les prend au sérieux, d’être plus faciles que l’économie, les lettres ou les sciences dures. L’image, encore très prégnante, est celle du travailleur social que l’on a parfois peine à distinguer de ses clients, qui traîne son amertume et ses idées d’extrême-gauche.

C’est pour casser cette méfiance persistante, que partagent largement les élus, que l’Académie suisse des sciences humaines et sociales a eu l’excellente idée de publier une présentation très complète de l’utilité des sciences humaines et de leurs débouchés en Suisse, sous la forme de 18 questions et réponses.

Si le sous-titre «Ce que les sciences humaines ont à offrir» décrit bien le contenu, le titre «It’s the humanities, stupid» est pour le moins élitaire et crypté. Il fait allusion au mot d’ordre de la campagne présidentielle de Bill Clinton contre George Bush père en 1992, «It’s the economy, stupid», signifiant que seule la situation de l’emploi compte dans une élection. Donc, pour faire passer un message de sérieux efforts restent à accomplir.

Dommage, car le contenu des 18 questions / réponses est vraiment convaincant, et devrait aussi être lu par celles et ceux qui votent les budgets universitaires.

Dès la première interrogation sur les domaines de la vie où l’on rencontre les sciences humaines, il est question aussi bien de storytelling, ces nouvelles formes de discours politiques ou publicitaires où l’on produit une narration plutôt que des arguments, que du retour à la famille traditionnelle à la naissance des enfants selon une étude de René Levy.

Nous n’allons pas reprendre ici toutes ces questions. Mais il y a de quoi pousser un jeune, encore hésitant sur son avenir, à envisager sérieusement des études dans les sciences humaines. Les auteurs évitent par ailleurs de présenter celles-ci comme étant essentiellement, voire exclusivement, orientées sur le secteur public. Les possibilités d’emploi dans l’édition, le journalisme, le marketing ou les ressources humaines sont clairement indiquées.

Bien sûr certaines options présentées rendent un peu perplexe, ainsi l’indication que les sciences humaines permettent de faire de la recherche pour les dictionnaires de dialecte. Mais il faut saluer l’effort de sortir ces «humanities» du petit monde académique. On relèvera à cet égard les questions sur le marché du travail, les secteurs où les praticiens des sciences humaines travaillent et la valeur ajoutée qu’ils peuvent apporter à l’économie.

Des développements internationaux plus récents auraient aussi pu trouver place dans cet argumentaire. Chez nos voisins français, des postes sont ainsi créés pour des spécialistes des religions et surtout de l’Islam, pour des raisons qu’il n’est pas besoin d’expliciter.

Le domaine tentaculaire de la sécurité et de la circulation des données mériterait aussi un regard venant des sciences humaines. Tous ces domaines sont porteurs d’avenir. Reste à l’Académie suisse des sciences humaines et sociales à mieux le faire savoir dans notre société.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/29132 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/29132

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP