Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Quand le recyclage tue la consigne

Valoriser les déchets pour consommer encore plus?

Photo: Gilbert Perrin
Photo Gilbert Perrin (licence CC)

Ecologie durable oblige, nous nous efforçons, au jour le jour, de valoriser au mieux nos déchets en les séparant soigneusement. Nous suivons avec tant de zèle les consignes de tri que la matière première à enfourner dans les incinérateurs vient à manquer.

Cela s’explique par le fait que, désormais, une partie des biens consommés, une fois devenus déchets, sont recyclés pour être consommés à nouveau sous une autre forme. Or, certains déchets ne peuvent être recyclés que de manière limitée: ainsi des plastiques qui ne peuvent retrouver leur usage initial qu’au prix fort; ainsi aussi des bouteilles qui en sont composées et ne redeviennent jamais bouteilles, mais sont transformées en cabas (semi-)jetable, diluées dans le revêtement de nos routes, voire brûlées avec les ordures ménagères.

Recycler, c’est bien, réutiliser, c’est mieux. Il n’y a pas si longtemps, la réutilisation de biens consommables était encore pratique courante. A titre d’exemple, les bouteilles en verre consignées étaient, après utilisation, reprises par le livreur, récupérées par de petites mains ou simplement rapportées sur le lieu d’achat – comme pour les bouteilles en PET à l’heure actuelle.

Mais aujourd’hui la consigne n’est plus. Notre conscience écologique s’est-elle développée au point d’inspirer des comportements vertueux sans qu’il faille mettre une incitation financière pour faire fonctionner l’économie de l’emballage? Et pourquoi la consigne a-t-elle disparu?

Un bref tour d’horizon dans d’autres pays européens – Allemagne, Belgique, Pays-Bas et Danemark notamment – nous montre que la consigne y demeure monnaie courante, y compris pour les bouteilles non réutilisables telles que celles en PET.

En Suisse, la consigne n’a pas complètement disparu. Les bars servent souvent les boissons gazeuses dans des bouteilles en verre réutilisées. Nous serions donc plutôt en présence d’un système mixte, où l’on trouve des bouteilles en verre et en plastique, certaines consignées, d’autres pas.

Dès lors, pour trouver une réponse à notre question, ne devrions-nous pas plutôt nous interroger sur la raison d’être initiale de la fameuse consigne? Il fut un temps où il n’y avait pas de politique environnementale ni de politique de gestion des déchets. Il y avait pourtant bien un contenant et un contenu, qui pour certains produits n’ont pas changé, comme en témoigne la bouteille de Coca-Cola: la valeur d’usage de ce flacon si reconnaissable est restée sensiblement la même – un Coca-Cola bien frais recèle toujours autant de bulles. Sa valeur d’échange a-t-elle baissé? Sans risquer une comparaison en francs constants, l’on peut admettre que notre coca frais reste bel et bien échangeable contre quelque friandise.

Aujourd’hui, le coût de production de chaque bouteille semble négligeable. Une fois vidée de son contenu, elle n’a donc plus de valeur d’échange. Mais alors, qu’est-ce qu’une consigne? Une taxe? Un coût de production? Une valeur d’échange? C’est un prix relatif, une étiquette garantissant à la fois une valeur d’usage et une valeur d’échange au récipient, un prix qui permet d’offrir aux bouteilles une deuxième vie, puis une autre, et ainsi de suite, facilitant une réutilisation de nos ressources presque à l’infini.

On pourrait donc répondre à notre question de la manière suivante. Dans la mesure où la consigne semble avoir été introduite par souci d’économie, sa suppression apparaît logiquement comme un signe et un effet de l’augmentation de notre richesse: nous pouvons nous permettre le luxe de n’utiliser qu’une seule et unique fois chaque bouteille. Nous sommes passés d’une économie de la réutilisation à une économie du recyclage et, paradoxalement, nous consommons davantage tout en nous montrant plus écolos!

Dans ces conditions, pourquoi devrions-nous nous soucier du futur alors que nous jouissons du moment présent?

François-Xavier Viallon est doctorant en sciences politiques à l’Université de Lausanne et membre du réseau des jeunes chercheurs du foncier.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/28075 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/28075

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP