Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

(Re)lu: Le travail ne disparaît pas, mais il change de nature

«Un nouveau spectre hante l’Europe (plus que l’Amérique et le Japon) : l’émergence d’une société sans travail, sous l’effet des technologies de l’information dans les usines, les bureaux et les services. Pourtant, comme il en va généralement avec les spectres à l’ère électronique, à y regarder de plus près, cette inquiétude est avant tout suscitée par des effets spéciaux : la réalité, elle, est moins terrifiante. Les leçons de l’histoire, l’observation de la situation actuelle, les projections de l’emploi dans les pays de l’OCDE et la théorie économique ne confirment pas ces criantes perspectives à long terme, si douloureuse que puisse être la transition vers le paradigme informationnel. Les institutions et l’organisation sociale du travail semblent jouer un rôle plus important que la technologie dans la création ou la destruction de l’emploi. Cependant, si elle ne crée ni ne détruit en soi l’emploi, la technologie transforme profondément la nature du travail et l’aménagement de la production. La restructuration des entreprises et des organisations qu’autorise la technologie de l’information et que stimule la concurrence globale introduit une transformation fondamentale de l’emploi : l’individualisation des tâches dans le processus du travail. Nous assistons ainsi au renversement de la tendance historique à la généralisation du salariat et à la socialisation de la production qui était le trait dominant de l’ère industrielle. La nouvelle organisation sociale et économique fondée sur les technologies de l’information vise à décentraliser la gestion, à individualiser le travail et à personnaliser les marchés : ce faisant, elle segmente le travail et fragmente les sociétés. Les nouvelles technologies de l’information permettent en même temps la décentralisation des tâches et leur coordination en un réseau interactif de communication en temps réel, tant entre continents qu’entre étages d’un même immeuble. L’apparition des méthodes de production maigre va de pair avec le recours généralisé des entreprises à la sous-traitance, à l’approvisionnement extérieur, à la délocalisation, au conseil, à la réduction des effectifs et à la personnalisation des produits ».

Manuel Castells, La société en réseaux, tome 1 : L’ère de l’information, Paris, 1998, Fayard.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2790 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2790

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP