Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Le vain espoir d’un retour à la normale économique

Parlement: un débat urgent pour rien

Photo Airflore
Photo Airflore (licence CC)

Le débat urgent programmé pour la prochaine session parlementaire ne débouchera sur rien de concret. Ni les partis bourgeois, moins unis qu’ils veulent le faire croire, ni la gauche n’ont pris la mesure de l’impasse dans laquelle se trouve l’économie.

Pour faire face au franc fort et dynamiser l’économie helvétique, les partis bourgeois annoncent une action commune. Mais à regarder de près leurs propositions, c’est plutôt la cacophonie qui prédomine. Il ne suffit pas d’invoquer un nécessaire effort en matière de formation, de recherche et d’innovation, encore faut-il énoncer des propositions concrètes et se donner les moyens de les réaliser. Or le PLR et l’UDC préconisent un plafonnement des dépenses, la seconde y ajoutant celui du personnel. Pire, PLR, UDC et PDC plaident pour une réforme rapide de la fiscalité des entreprises tout en refusant un impôt sur les plus-values. C’est dire que cette réforme va diminuer les recettes de la Confédération et des cantons.

Simplifier les procédures d’autorisation de construire, comme le suggèrent les trois formations? Cela relève de la compétence des cantons. Et si l’UDC et le PLR rêvent d’enterrer le tournant énergétique et de pérenniser l’énergie nucléaire, ils ont peu de chances d’obtenir l’appui du PDC.

Alors, faut-il supprimer les obstacles tarifaires aux échanges commerciaux? Mais l’UDC n’est pas prête à lâcher l’agriculture. Veiller à ne pas surréglementer le secteur financier? Un souci qui traduit la légèreté du programme bourgeois quand on sait le danger qu’a fait courir ce secteur à l’économie et qu’il continue de lui faire courir tant les exigences de fonds propres imposées aux banques demeurent insuffisantes. Un secteur qui par ailleurs continue de miser sur des spéculations risquées et de trafiquer les cours et autres indices.

Mais le principal point de friction reste cependant l’introduction des contingents en lieu et place de la libre circulation de la main-d’œuvre. Un dossier qui n’illustre pas la crédibilité économique de l’UDC.

Face à cette entreprise concertée de déréglementation et d’affaiblissement de l’Etat, la gauche demande elle aussi un débat urgent. Elle s’oppose bien sûr aux mesures de libéralisation et aux cadeaux fiscaux préconisés par ses adversaires politiques. Plus modeste, elle se contente de revendiquer un nouveau taux plancher – 1,15 CHF – pour l’euro, des mesures de protection contre les licenciements et la ristourne des gains de change aux consommateurs.

Au-delà des désaccords sur les moyens à mettre en œuvre, c’est l’espérance et la croyance communes en un retour à la normale qui sous-tendent ces prises de position. Ce retour est-il possible ou même souhaitable?

Le retour à la normale, à savoir une économie prospère grâce aux exportations de biens et de services, à l’afflux de capitaux attirés par une fiscalité légère et à l’importation d’une main-d’œuvre formée à l’étranger, ne peut que favoriser la pression sur le franc et donc perpétuer le mal que l’on prétend combattre.

La Suisse est victime de son attractivité, sa monnaie sert de valeur refuge, de terrain de jeu pour les spéculateurs et de ce fait plombe son économie. Croire qu’en la rendant plus attractive encore, par une réduction de la pression fiscale et par un renoncement au tournant énergétique, c’est délibérément ignorer les culs-de-sac économique et écologique dans lesquels nous nous trouvons.

La course à la croissance et à la compétitivité s’avère vaine si elle n’améliore pas le bien-être. Or l’augmentation du PIB, à partir d’un certain niveau, n’est plus corrélée avec celle du bien-être. L’industrie d’exportation n’est plus créatrice d’emplois. Depuis maintenant un quart de siècle, les nouveaux emplois se situent dans leur grande majorité dans les secteurs du social, de la santé, de la formation et de l’administration publique.

Plutôt que de viser un retour à la normale, c’est à la construction du futur qu’il faut s’atteler: une politique industrielle stimulant une production socialement utile, ménageant les ressources naturelles et l’environnement et rééquilibrant nos échanges avec les pays les moins développés (DP 2067); une politique énergétique centrée sur une production décentralisée des énergies renouvelables, un assainissement général des bâtiments notamment; une politique de formation qui permette d’accroître les compétences du plus grand nombre plutôt que de sélectionner les meilleurs.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/27334 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/27334

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP