Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Elections fédérales : Le serpent qui se mord la queue

Conçus par des spécialistes de l’analyse politique, les sites donnent en principe des résultats sans réelles surprises et conformes aux attentes. Les questions se rapprochent naturellement des thèmes qui occupent la scène médiatique. Ainsi, les résultats par sondage renforcent les positions des extrêmes : le 25 août dernier, ce sont les démocrates suisses qui arrivent en tête pour les surfeurs ayant fait le test sur le site www.politarena.ch, avec 23.5% des sondés, un peu devant l’UDC et le ? «parti communiste suisse» !

Des enjeux politiques simplifiés
L’élection virtuelle souffre néanmoins de deux faiblesses essentielles. Premièrement, cette conception a le défaut de mettre en avant certains sujets parmi d’autres : on ne fait pas le tour de la politique fédérale en une cinquantaine de questions. Politique des étrangers, politique de sécurité, assurances sociales et service public se taillent la part du lion. Au contraire, on constate l’absence presque totale d’autres secteurs importants de la scène fédérale, politique militaire et enjeux économiques, pour ne citer que deux grands morceaux. Même les affaires étrangères sont réduites à leur portion congrue. Bien entendu les enjeux dont on parle pas ou peu sont aussi négligés : positionnement de la Suisse par rapport à l’Union européenne, environnement (sous réserve des transports), ou encore des enjeux aussi fondamentaux que les questions liées à la biotechnologie.
Ces sites donnent surtout l’impression que partis politiques et candidats sont d’autant meilleurs qu’ils relaient fidèlement les préoccupations des électrices et des électeurs. Voilà qui ne rend pas service à un Parlement qui roule déjà le nez dans le guidon pendant toute la durée de la législature. On se livre à un exercice de figures imposées alors que la campagne est un moment privilégié pour un programme libre.

Des candidats plutôt que des listes
La politique demande un peu de hauteur, renvoie à des valeurs. Elle est avant tout affaire de convictions, de compétence et de visions. Voilà les vrais critères sur la base desquels la majorité des électrices et des électeurs distribuent leurs suffrages. Que ce soit pour le choix du parti ou, à l’intérieur d’une liste, pour celui des candidats. En privilégiant le choix par candidats plutôt que celui par liste, le site smartvote donne une image particulièrement écornée de l’élection au Conseil national. En effet, malgré les défauts du découpage en cantons, elle demeure une élection au suffrage proportionnel, où les votes par liste ont du poids. En favorisant le panachage, smartvote porte un autre coup rude aux partis politiques.
Ces derniers sont finalement pris entre le marteau et l’enclume. Les candidats des principaux partis politiques vaudois ont ainsi décidé de ne pas s’inscrire sur smartvote pour protester contre la finance d’inscription. Mais il y a déjà quelques brebis galleuses : on serait surpris que l’accord tienne le coup. Surtout, entre les sites où il faut répondre à des questions précises et les émissions radiophoniques où l’on doit «parler vrai», il manque de la place pour une vraie vision politique. Elle ne se construit pas avec des réponses par «oui», «non» et «je ne sais pas» mais par la mise en place d’un programme cohérent et réalisable à l’échelon fédéral. Le 14 octobre, les questions virtuelles laisseront la place à des suffrages bien réels.

www.politarena.ch
Positionnement sur 27 thèmes et résultat par rapport aux partis politiques
www.smartvote.ch
Deux questionnaires possibles (24 ou 70 questions) et sélection par candidat

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2719 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2719

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP