Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Fragiles vaccins

Un outil essentiel et pourtant menacé de toutes parts

Photo Daniel Paquet
Photo Daniel Paquet (licence CC)

Lu sur un blog: l’Agence italienne du médicament (AIFA, Agencia Italiana del Farmaco) interdit l’utilisation de deux lots d’un vaccin contre la grippe (Fluad).

Plus de 65 millions de doses de ce vaccin produit par Novartis ont été distribuées depuis 1997. Le retrait est ordonné après la mort de trois personnes qui venaient d’être vaccinées. Nouvelle banale sans doute. Mais dans l’esprit des gens, le vaccin est supposé coupable. C’est pourquoi un second communiqué de l’AIFA rappelle que le retrait de deux lots a été prononcé par mesure de précaution; mais il n’y a pas de preuve directe de toxicité et il faut continuer de se faire vacciner.

L’incident nous rappelle aussi que la production des vaccins reste très délicate; il s’agit de produits biologiques dont l’élaboration implique animaux, œufs ou cultures cellulaires. Une vigilance millimétrique, lot par lot, est donc de mise.

Novartis se débarrasse des vaccins

Curieusement, le blog accompagne son information d’un lien vers la vente par Novartis de sa division vaccin contre la grippe à l’Australien CSL pour 275 millions de dollars. Ce printemps, Novartis s’était déjà désinvesti de la plus grande partie de Novartis Vaccines, cédée à Glaxo SmithKline (GSK) pour 7,1 milliards de dollars. Mais la multinationale bâloise avait conservé la section vaccin antigrippe où elle avait réussi une percée technologique. En effet, en juin de cette année, on annonçait fièrement que l’administration américaine (FDA) avait pour la première fois approuvé la production d’un vaccin antigrippal par culture cellulaire et non à partir d’embryons de poulets.

Tout ceci pour céder le vaccin six mois plus tard à CSL… Les vaccins sont souvent impopulaires (aux USA notamment), risqués (exemple italien) ou peut-être pas assez rentables: bref, Novartis échange ce secteur contre celui de l’oncologie, une valeur sûre.

Peut-être se souvient-on de l’Institut sérothérapique et vaccinal suisse Berna. Berna se fit un nom international dans la production de vaccins (variole, diphtérie, choléra, polio, typhus, méningite, hépatite, grippe) et occupait 850 collaborateurs, avant son acquisition par le néerlandais Crucell en 2004, lui-même absorbé par Johnson&Johnson (J&J) en 2011.

Pour l’anecdote, l’an passé les citoyens de Köniz emmenés par leur maire prenaient l’initiative en vote populaire de dézoner une vaste zone agricole pour signaler les bonnes dispositions communales envers Crucell/J&J, pour le cas où celui-ci déciderait d’agrandir l’usine suisse. Hélas, deux mois à peine après le vote favorable du peuple, J&J annonçait l’arrêt des activités de production. Heureusement qu’entre-temps une jeune entreprise de biotech californienne, Paxvax, a fait l’acquisisition de la vaccinologie de J&J et décidé de rester en Suisse et d’y produire le vaccin Vivotif (anti-typhoïde).

Fragilité en Suisse

La situation suisse est fragile aussi. La nouvelle loi sur les épidémies a été approuvée par le peuple en septembre 2013 et entrera en vigueur début 2016. Elle ne prévoit pas de vaccinations par la contrainte.

Les cantons peuvent déclarer des vaccinations obligatoires pour certaines catégories de personnes, par exemple dans des services hospitaliers sensibles, afin de protéger les patients. Un refus de vaccination peut entraîner une réaffectation dans un service moins critique. En 2012, les Hôpitaux universitaires de Genève ont réalisé un audit qui révélait qu’un employé sur cinq n’était pas vacciné contre la grippe. La même année, une étude comparative suggérait que nos médecins généralistes sont les moins enclins à rappeler à leurs patients l’importance de la vaccination antigrippale: la moitié d’entre eux ne faisait pas de rappel du tout, et seuls 13% (contre 65% au Royaume-Uni) disposaient de moyens électroniques pour l’effectuer.

L’AIFA rappelle que chaque année la grippe tue 8’000 personnes en Italie – soit plus que l’actuelle épidémie d’Ebola. En Suisse, le coût social de la grippe est estimé à 300 millions de francs par année et quelque 1’500 personnes meurent de complications de la grippe.

La vaccination contre la grippe est contestée, pour de bonnes raisons (on n’a effectivement pas encore développé le vaccin optimal) et pour de moins bonnes, tel l’incident évoqué en début d’article. Ce débat ne devrait pas occulter l’immense apport des vaccins au bien-être de l’humanité. Et que la grippe de 1918 a fait plus de morts que la première guerre mondiale.

L’Agence italienne du médicament a publié encore deux notes à la suite de celle citée en début d’article. La première remet dans leur contexte les douze décès au total – de provenances diverses – qui lui ont été signalés et pourraient ou non être en lien avec la vaccination antigrippale. La seconde explique que rien d’anormal n’a été trouvé dans les deux lots incriminés. L’affaire suit son cours.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/26926 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/26926

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP